Dossier SOGENER :- “En tant que député de l’opposition, je ne suis pas contre l’intérêt de l’État haïtien”, a déclaré le député Abel Descollines

Depute Abel Descolines

Depuis le début de ce mois de novembre, le président Jovenel Moïse a engagé au moins quatre cabinets d’avocats pour défendre les intérêts de l’État haïtien dans le cadre des contrats passés avec la Société Générale de l’Energie (SOGENER) pour la fourniture de l’électricité.

Le vendredi 22 novembre dernier à la tombée du soleil, l’État haïtien dit avoir repris en présence d’un juge de la commune de Cité Soleil, la possession des sites de varreux suite à une ordonnance du doyen du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince.

Suite à ces démarches de l’exécutif qui agit avec beaucoup de célérité, le député de l’opposition de la commune de Mirebalais, Abel Descollines a qualifié de “Politique”, les pions déplacées par le président Jovenel Moïse dans ce dossier.

“Le président Jovenel Moïse est en train de faire de la politique avec le dossier impliquant la SOGENER. Cependant, en tant que membre de l’opposition politique, je dois dire sincèrement que ces contrats ont certaines des irrégularités.”, a déclaré l’élu de Mirebalais qui de la même veine, demande à ses collègues de l’opposition de ne pas imbriquer dans cette affaire toute en les rappellant qu’ils ne peuvent pas contre les intérêts de l’État haïtien.

“J’invite à mes collègues de l’opposition politique de faire preuve d’une bonne retenue dans ce dossier pour pouvoir gagner de la crédibilité dans l’opinion dans la lutte visant à renverser ce régime lorsqu’ils exigent des procès dans le cadre des fonds de l’État mal dépensés à l’instar de Petrocaribe, Dermalog, massacre de la Saline et autres”, a conseillé le parlementaire à ses collègues de l’opposition politique.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.