Deux universitaires chinois ont relancé la théorie selon laquelle le nouveau coronavirus, 2019-nCoV, se serait échappé d’un laboratoire de Wuhan

Publicités

Un article scientifique chinois a suggéré que la biosécurité imprudente dans un laboratoire de recherche sur les maladies à seulement 280 mètres du marché où l’épidémie avait été initialement détectée était responsable du virus corona chinois Covid-19. Il a été suggéré que Wuhan effectuait des recherches sur la guerre biologique, une affirmation que la Chine nie vigoureusement.

Le laboratoire de Wuhan faisait avec ses animaux infectés, mais la biosécurité négligente est une explication plausible de ce qui s’est passé,  des chercheurs en contact permanent et étroit avec des mammifères infectés, ne portant évidemment pas de vêtements de protection appropriés pour éviter les blessures ou la contamination, se rayant et urinant, ne prenant pas les précautions appropriées, auraient créé de nombreuses opportunités de croisement et d’hybridation entre la chauve-souris et les virus Corona humains, et tout ce qu’ils gardaient dans leurs cages.

Si l’allégation de biosécurité imprudente est correcte, l’émergence d’un virus hybride dangereux capable d’infecter les humains a toujours été une possibilité. Par négligence, les chercheurs sur le virus ont peut-être créé et incubé par inadvertance un flux d’agents pathogènes hybrides de plus en plus dangereux, jusqu’à ce qu’une pandémie potentielle n’échappe finalement à leur laboratoire.

Robinson Jerome
Twitter : @robinsonjerome8
Gmail : jeromerobinson64@gmail.com

Publicités