Deux personnes dont un écolier s’ajoutent à la liste des victimes de la machine infernale de l’insécurité

La machine infernale de l’insécurité ne cesse de semer la terreur au sein de la population haïtienne. Alors que le gouvernement a installé un nouveau Directeur Général à la tête de la Police Nationale d’Haïti, la liste des victimes ne cesse d’agrandir. Dans la journée du mardi 17 novembre, deux personnes ont été tués par balles des bandits dont un jeune écolier.

Jimmy Telson est le nom de cet écolier qui était en NSIII au collège Méthodiste de Puits Blain a été abattu par balles des bandits alors qu’il revenait de l’école à bord d’un véhicule. Essayant de s’échapper à une tentative d’enlèvement, Jimmy Telson a été tué d’une balle à la tête par ces malfrats.

Dans la même soirée de ce mardi 17 novembre, un motard dont l’identité n’a pas encore révélée a été assassiné par balles des hommes armés à Delmas 30. Suite à son exécution des tirs nourris ont été entendus dans la zone.

Par ailleurs, durant la cérémonie d’investiture du nouveau chef de la PNH, Léon Charles, le lundi 16 novembre dernier, deux ingénieurs ont eté enlevés dans leur lieu de travail situé à delmas 75 par des hommes armés vêtus en uniforme de police. Pour commettre leur Forfait, ces derniers se font passer pour des policiers de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

Alors que l’insécurité bat sérieusement son plein dans le pays, le chef de l’État Jovenel Moïse invite la diaspora Haïtienne à venir faire leur séjour dans le pays pour la fête de fin d’année.

Kerline JEAN-PAUL

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.