Des membres de Riot Pussy condamnés à une peine de prison pour la Coupe du monde.

 

Veronica “Nika” Nikulshina, Olga Kuracheva, Olga Pakhtusova et Petya Verzilov se sont précipités sur le terrain pour protester contre les systèmes politiques et pénitentiaires russes
Hier 15 juillet, quatre membres de Pussy Riot se sont précipités sur le terrain en uniforme de police lors de la finale de la Coupe du monde 2018 à Moscou. Les quatre manifestants Veronica “Nika” Nikulshina, Olga Kuracheva, Olga Pakhtusova et Petya Verzilov  ont été condamnés à 15 jours de prison en Russie, ont confirmé leurs représentants à Pitchfork. De plus, il leur est interdit de participer à des événements sportifs pendant trois ans.

 

Suite à la perturbation sur le terrain, Pussy Riot a revendiqué la responsabilité dans une déclaration sur les médias sociaux. Après avoir protesté contre les systèmes politiques et pénitentiaires russes, ils ont communiqué une liste de revendications au gouvernement russe, libérer les prisonniers politiques, mettre fin aux arrestations illégales lors des manifestations et permettre la concurrence politique dans le pays.

Par Robinson, JEROME

Auteur : Robinson Jerome

Nom: JEROME PRÉNOM : ROBINSON E-mail : jeromerobinson64@gmail.com Twitter : @patriotes86 Bio: Journaliste communicateur Diplômé depuis 2008 à L'ISNAC Ce métier est ma passion Phone: (+509) 3498-3823/ 3725-5487

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.