Publicités
Dimitry Charles 13 septembre 2018

Des individus armés ont semé la terreur hier soir, sur la route du bicentenaire menant jusqu’à Martissant. Plusieurs tirs ont été entendus par les riverains de cette zone.

Ils vivent dans la peur au ventre ! Au jour le jour, les habitants de la route du bicentenaire, de première jusqu’au cinquième avenue, finissant à Martissant, assistent à un concert de cartouches. Des individus armés de ces zones sont les seuls rois, ils tirent entre eux, créent la panique, pillent les passants, et n’ont aucun compte à rendre à personne.

“Wout sa prèske entèdi pou pasan. Kòman w konprann yon wout ou ka fon pase kounya pat gen anyen anòmal, epi lè w pare pou w vin tounen pase ladan l, ou tande pil tire, moun ap kouri epi lari getan vid. Wa konprann si wap sot kafou, ou pa moun zòn sa epi w bloke. Ki ka w? Nou pa ka viv konsa” se plaint une jeune femme de 34 ans.

Hier soir, c’était un vrai concert de cartouches au niveau du Bicentenaire, Portail, de la route des Dalles. Une source habitant dans les parages, a informé le média en ligne Presslakay ,en indiquant《Tire sou Bisantnè a te rive jis pòtay. Menm wout des Dalles, pase pa premye avni rive senkyèm te gen anpil tire. Sikilasyon an te paralize, e moto sèlman ki tap eseye sikile ak tout vitès… Pou kounya Sikilasyon an ap reprann timidman, ta sanble lapolis fon parèt ” a informé cette source.

Tôt ce matin, les activités ont repris normalement, avec une circulation fluide, les gens vont dans leurs activités. Mais, jusqu’à quand peut-on espérer une route nationale tranquille, où tout le monde ne fera aucun souci pour passer dans cet endroit ? Seule la PNH peut répondre à cette question.

Dimitry Charles

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils