Publicités
Francky Belfort 24 novembre 2018

Tous ceux qui se croient victime de la situation chaotique qui règne dans le pays depuis environ 5 jours, sont invités à un Sit-in, le samedi 24 novembre 2018, à 10 heures du matin sur la place de la constitution au champs-de-mars. Pour dénoncer le gouvernement et le secteur de l’opposition qui sont à couteaux tirés.

Dans une note d’invitation portant les noms de Roudy Stanley Penn et Woldson Bertrand, les citoyens sont appelés à dire non à cette situation de panique, de blocage crée par le comportement des membres du pouvoir en place et de l’opposition qui ne veulent pas s’entendre, ce qui entraine la fermeture des écoles et qui engendre une situation difficile dans les maisons où il n’y a pas de nourriture, eau, pas d’accès pour se rendre à l’hôpital etc.

Selon cette note, tous ceux qui n’acceptent pas la transformation des maisons en prisons, qui veulent envoyer leurs enfants à l’école, qui veulent reprendre le chemin de travail et retourner dans leurs activités habituelles sont attendus à ce Sit-in. Car, précisent-ils, ces acteurs montrent qu’ils ne se soucient pas de la façon dont vie la population.

Ce Sit-in sera l’occasion pour ces citoyens de demander aux dirigeants de faire la politique autrement dans le pays.

“Nous sommes tous concernés, le silence ne peut pas être une solution. Nous devons dire que nous n’aimons pas cette façon de faire la politique en Haïti” lit-on dans la note.

Ce Sit-in aura également pour but d’envoyer un signal clair comme citoyens pour contraindre les autorités à assumer leurs responsabilités face à cette grande majorité silencieuse qui souffre de la mauvaise gestion du pouvoir et de l’opposition.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils