Publicités
Robinson Jerome 2 octobre 2019

 

Environ 15 Canadiens d’origine haïtienne et leurs sympathisants ont occupé le bureau de campagne électorale de Justin Trudeau sur Parc Ave. Ils ont demandé au Premier ministre sortant de retirer son soutien au président haïtien, Jovenel Moïse, selon Marie Dimanche, porte-parole du groupe qui s’appelle Solidarité Québec-Haïti.

Trudeau ayant fait campagne lundi en Ontario, le groupe n’a pas pu le rencontrer. Dimanche a déclaré que les manifestants avaient demandé aux employés du parti libéral lundi matin de s’entretenir par téléphone avec Trudeau. Le groupe a quitté le bureau paisiblement vers 13h15. après avoir reçu l’assurance qu’ils recevraient une réponse mardi matin.

Cette décision a été prise à la suite d’appels de plus en plus nombreux, en Haïti et ailleurs, à l’éviction de Moïse, déclaré vainqueur des élections de 2016 et qui fait maintenant l’objet d’allégations de détournement de fonds. Associated Press a rapporté vendredi que des manifestants en quête de sa démission avaient attaqué des entreprises et un commissariat de police à Port-au-Prince, la capitale haïtienne.

«Le gouvernement de Justin Trudeau a fourni un soutien financier, policier et diplomatique» à Moïse, a déclaré Dimanche. “Nous voulons qu’il fasse une déclaration disant que le Canada retire son soutien.”

Depuis le début de la campagne, les membres de Solidarité Québec-Haïti ont publiquement confronté des candidats libéraux, dont Mélanie Joly, ministre sortante de la Francophonie et du Tourisme, et Marie-Claude Bibeau, ancienne ministre du Développement international, sur la question. Jagmeet Singh, chef du Nouveau Parti démocratique, a également été invité par le groupe à peser sur le sujet, a déclaré Dimanche.

Robinson Jerome S/ Montréal Gazette

Twitter : @robinsonjerome8

Gmail : jeromerobinson64@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils