Publicités
Richmond Johnson 21 novembre 2019
CP: compte Facebook Odette Roy Fombrum

Nommée “trésor national” vivant il y a de cela une décennie, l’éducatrice haïtienne Odette Roy Fombrum, a parlé récemment pour fixer sa position sur la crise multidimensionnelle que fair face le pays depuis plusieurs mois et qui empêche du même coup le bon fonctionnement des différentes activités sur l’ensemble du territoire national.

Si la majorité de la population haïtienne estime que le président Jovenel Moïse est le seul responsable des maux d’Haïti actuellement, l’ancienne auteure de nombreux ouvrages éducatifs servant dans la formation de plusieurs générations ici en Haïti n’est pas passée par quatre chemins pour longer du droit sur certains sénateurs de l’opposition politique au niveau du sénat de la république qui auraient instruit des gens à emprunter la voie de la violence dans le pays.

Dans un texte publié sur les réseaux sociaux il y a plus de quarante huit heures, Madame Odette Roy Fombrum âgée de 102 ans actuellement et qui a vu le jour dans la capitale haïtienne, a accusé les quatres sénateurs qu’elle dit décider délibérément de détruire des choses dans le pays et qui ont surtout donné le ton à des gens qui ont l’habitude de détruire les biens privés et publics lors des manifestations anti-gouvernementale depuis le 6 juillet 2018.

“Depuis les 6/7 juillet, 4 sénateurs détruisent et donnent à la rue le ton de la destruction. Payés par qui ? Au bénéfice de qui ? Devant les caméras, ils ont saccagé les chambres législatives “, avons-nous lu dans l’une des paragraphes du texte de l’auteur de l’ouvrage “Instruction Civique et morale” qui semble conserver toutes ses capacités de réflexions.

Elle dit avoir vu sous les caméras des journalistes haïtiens et étrangers, ces quatre sénateurs ravager et dévaster les chambres législatives. À cause des actions posées par ces honorables sénateurs faisant partie de l’une des plus prestigieuses institutions républicaines du pays, les activités dans les différents secteurs sont au point mort depuis plusieurs semaines dont le secteur éducatif.

Elle appelle tous les acteurs impliqués et qui jouent un rôle important dans la crise actuelle de se mettre ensemble à discuter afin de trouver un accord politique inclusif et constructif pour faciliter à la reprise des activités dans le pays.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils