Publicités
Francky Belfort 25 mai 2020

Le criminel Emmanuel Constant dit Toto Constant, jugé puis condamné par contumace, le 16 avril 2000 par un tribunal criminel des Gonaïves, pour son implication dans le massacre de Raboteau sera déporté vers Haïti, le mardi 26 mai 2020, a révélé le RNDDH et le BAI.

À cet effet, ces deux organismes de défense des droits humains, dans une correspondance en date du jeudi 16 mai 2020, demandent au Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Lucmane Delille d’instruire le commissaire du gouvernement de la Croix-des-Bouquets afin de procéder à l’arrestation de Toto Constant à sa descente d’avion puis le remettre à la justice des Gonaïves.

Le Bureau des Avocats Internationaux et le Réseau National de Défense des Droits Humains demandent également au titulaire du MJSP d’instruire le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince en vue de mobiliser la Police judiciaire pour saisir le nommé Jean Robert Gabriel, membre du haut état major des FAD’H, jugé lui aussi par contumace et le livrer à la justice des Gonaïves.

Le BAI et le RNDDH invitent le ministre de la justice à donner suite à leur requête. Ce, pour éviter, selon eux, l’effondrement spectaculaire et indignant du système judiciaire haïtien à un moment où les bandits, rappellent ces organismes des droits humains, redoublent d’efforts et défient les lois et les autorités de la république.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils