Déportation massive en 2019 des migrants illégaux haïtiens vers Haïti

Plus de soixante-douze heures après la déportation par le Mexique sous la pression des États-Unis d’un groupe de 81 migrants haïtiens illégaux à bord d’un avion de police pour des pièces ne correspondant à la loi mexicaine relative à la migration, les autorités américaines ont capturé ce samedi 29 juin 2019, plus d’une quarantaine de migrants haïtiens illégaux qui tentaient par voie maritime de se rendre aux États-Unis.

Dans un communiqué publié ce lundi repris par le journal américain Miami Hérald, les autorités américaines ont fait savoir qu’en collaboration avec l’équipage du navire de la marine royale néerlandaise, qu’elles ont empêché ce samedi, un groupe de 49 migrants haïtiens illégaux qui s’apprêtaient à se rendre aux États-Unis à bord d’un bateau à voile mesurant les 10.5m.

Selon des informations fournies par ce communiqué, 10 femmes et 39 hommes étaient à bord du bateau qui assurait le voyage vers les États-Unis d’Amérique. Des mesures de sécurité ont été déployées rapidement par la garde côtière américaine pour protéger ces migrants haïtiens qui seront très bientôt transférés vers Haïti.

Confrontés à la situation économique désastreuse du pays depuis quelques années et surtout 2019 qui semble une année noire pour la majorité de la population haïtienne, pas moins de 2.900 migrants haïtiens qui ont décidé de fuir le pays par voie maritime en vue de trouver une nouvelle terre promise capable de leur assurer une vie meilleure ont été rapatriés vers Haïti. Mais considérant les mesures de restrictions et de régulations adoptées par les autorités américaines relatives à la migration maritime clandestine, ils se sont soumis à un retour obligé dans le pays et il y en a certains d’entre eux, qui ont tenté de nouvelles chances toujours dans le but de se rendre aux États-Unis par voie maritime.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.