Démantèlement d’un réseau d’usurpateurs de l’identité de la Première Dame

Publicités

La police nationale d’Haïti a mis la main au collet, jeudi 15 février, de deux individus appartenant à un réseau de faussaires qui utilise le nom de la Première Dame de la République, Martine Moïse, pour soutirer de l’argent à des personnes ainsi qu’à des institutions. L’information a été confirmée par Daniel Joseph, membre du bureau de l’épouse du chef de l’Etat.

Selon Daniel Joseph, ces malfrats ont utilisé les réseaux sociaux pour perpétrer leur forfait, en créant un compte facebook au nom de la Première Dame, Martine Moïse.

Pour faciliter leur tâche, ils ont contrefait les cartes de visite de l’épouse de Jovenel Moïse, imité sa signature pour réclamer des subventions à certaines institutions de l’Etat.

Pour l’heure, les deux faussaires épinglés dans le cadre de cette affaire répondent aux questions de la justice.

D’après ce qu’a fait savoir l’ancien animateur du programme gouvernemental ‘’Gouvennman lakay”, ce réseau dispose d’importantes ramifications.

Daniel Joseph en veut pour preuve la facilité avec laquelle ces présumés criminels ont pu avoir accès à certains canaux de l’administration publique.

Une enquête est ouverte par les autorités policières et judicaires en vue de parvenir au démantèlement de ce réseau.

Publicités