Publicités
Richmond Johnson 27 mai 2019

 

Depuis tantôt deux semaines, le sénat de la république fait l’objet de nombreuses critiques venant d’horizon divers autour de la séance de présentation de l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Jean Michel Lapin où quatre sénateurs et alliés qui se revendiquent d’être de l’opposition radicale ont bloqué à deux reprises l’aboutissement de la séance.

 

Intervenu pour discuter autour de ce sujet qui semble bloqué dans les entrailles du groupe quatre des collègues parlementaires supportés par l’ancien président du sénat Youri Latortue, l’ex-député de Léogâne, Me Jean Danton Léger a affirmé que, l’actuel président du grand corps, le sénateur Carl Murat Cantave doit déclarer illégal le nouveau cabinet ministériel soumis par l’équipe au pouvoir dans le but dit-il, de faire respecter les prérogatives constitutionnelles.

 

Pour l’ancien commissaire du gouvernement de Port-au-Prince sous l’ère de Jocelerme Privert et Enex Jean Charles, le choix des composants de ce nouveau cabinet ministériel est une provocation vis-à-vis des impositions du groupe des sénateurs de l’opposition qui réclament la tête des ministres ayant fait partie du gouvernement de Jean Henry Céant, déchu il y a deux mois par les députés proches du pouvoir en place.

 

De l’avis de l’ancien membre de la 49e législature haïtienne, le groupe des quatre sénateurs et alliés, doivent pérenniser leur revendication afin de contraindre à l’exécutif de Jovenel Moïse et consort de faire marche arrière sur cette décision de reconduire les anciens ministres qui n’ont pas eu de décharge de leur gestion comme requièrent les opposants avant même de participer à ce nouveau gouvernement. S’ils ont mis d’accord pour la réalisation d’une éventuelle séance autour de la ratification de l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé avec les ministres contestés, leur carrière politique aura enterré.

 

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils