Aller à la barre d’outils

Dans un tweet, Jovenel Moïse se dit prêt à discuter afin de trouver un accord politique

À quelques heures d’une manifestation populaire antigouvernementale annoncée par l’opposition politique et qui laisserait tout le monde à désirer, le président de la république, Jovenel Moïse, a tweeter ce jeudi soir pour informer qu’il a enfin trouvé l’avale des bons offices de la plate-forme “religion pour la paix” pour jouer le rôle de médiateur lors d’un dialogue politique avec les différents secteurs de la vie nationale afin d’aboutir à un accord politique pour la résolution de cette crise.

Si les opposants politiques du pays ont montré leur refus catégorique de lui discuter autour d’un nouveau gouvernement d’union nationale annoncé lors de son adresse à la nation du matin mercredi 25 septembre 2019, le président Jovenel Moïse a changé d’avis rapidement en annonçant ce jeudi dans la soirée qu’il avait sollicité le support de la plate-forme religion pour la paix qui a finalement accepté le rôle en vue d’essayer de rallier à l’ordre les différents protagonistes sur une même table de discussion autour d’un accord politique pour trouver issue à cette crise qui prévaut dans le pays.

“J’ai sollicité les bons offices de Religions pour la paix afin de faciliter les discussions avec les différents secteurs devant aboutir à un accord politique face à la crise. Elles ont accepté. La Nation est heureuse de pouvoir ainsi compter sur ses filles et ses fils.”, a tweeté, le président Jovenel Moïse qui a affiché sa résistance face à cette nouvelle journée de mobilisation annoncée sur l’étendue du territoire national ce vendredi 26 septembre 2019 qui pourrait donner suite à nouvelle tournure dans ce combat entamé depuis plusieurs mois pour exiger sa démission.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :