Publicités
Dimitry Charles 28 avril 2019
CP: Bernard Prinvil, Presslakay

Le Centre d’Education et d’Interventions Sociales a organisé au collège Marie-Anne, le samedi 27 avril 2019, la cérémonie de remise de prix aux lauréats de la huitième édition du concours national de dissertation philosophique. Cette cérémonie s’est déroulée autour du thème <<Comment être citoyen dans la république>>.

Pour cette activité, l’auditorium du collège Marie-Anne a reçu pas mal d’invités ayant répondu à l’appel dont le représentant du ministère de l’éducation nationale, Aspil Rivière; la représentante de la Banque Nationale de Crédit, Marie Rachelle Bazile; Monsieur Webelaire Dufresne, Directeur départemental de l’éducation du Nord-Ouest, et le professeur Josué Vaval, Doyen de la Faculté des Sciences Humaines de l’UEH.

Dans la catégorie élève, Edgar Mathias a remporté le premier prix, il est sorti de l’établissement Institut le Marien. Edgar Mathias est suivi par Mademoiselle Naïka Gervais, deuxième lauréate venue du collège Marie-Anne. Dans la catégorie étudiant, le jeune Kendy Forvil de la Faculté des Sciences Humaines de l’UEH est sacré champion de cette huitième édition.

Au micro des journalistes, Monsieur Kendy estime par rapport à la préparation qu’il a mis en place depuis une dizaine d’années, ce concours était plutôt facile. Préparation qui l’a aidé à remporter le 1er prix.

Ce concours de dissertation est lancé par le professeur Augustin Antoine, coordonnateur général du CEIS. Il a créé ce concours au cours de l’année académique 2006-2007 autour du thème <<Éthiques et Sociétés>>.

Pour la première édition, le CEIS avait enregistré un nombre de 5,000 élèves venus de 210 établissements différents. Pour cette huitième édition le taux de participation est complètement chuté, seulement 620 participants dont 420 écoliers et 180 étudiants venus de 120 établissements différents, a confié le professeur Augustin Antoine.

Ce dernier se plaint par rapport à la difficulté économique qu’il a rencontré pour réaliser cette huitième édition. Il a avoué que cette cérémonie de remise de prix devait se faire depuis le mois de février, mais il s’est obligé de changer de date et l’envoyer pour ce mois d’avril, faute de partenaires qui n’ont pas répondu de façon positive à ses demandes.

Seulement deux institutions ont accepté de supporter cette activité, ils s’agissent du Ministère de l’Éducation Nationale qui a fait un don de 605,000 gourdes, et la Banque Nationale de Crédit qui a provisionné les comptes bancaires des gagnants pour un montant évalué à 155,000 gourdes.

Monsieur Augustin Antoine a déclaré qu’il a dépensé 1,000,0000 de gourdes pour réaliser ce concours. Face à ce constat, le professeur menace de stopper cette activité si d’autres partenaires ne répondent pas à ses demandes.

Il profite au micro des journalistes d’inviter les jeunes à prendre un peu de conscience, en leur rappelant qu’ils sont les futurs remplaçants dans la société. Ils doivent faire plus d’efforts pour réfléchir, étudier, lire, viser la persévérance et éviter le chemin facile, lance le professeur Augustin Antoine aux jeunes du pays.

Les lauréats ont reçu comme cadeaux des laptops, des comptes bancaires provisionnés offerts par la BNC, certificats Honneurs et Mérites, et également des ouvrages.

Dimitry Charles

Publicités

1 thought on “Dans des conditions difficiles le CEIS a remis les prix aux lauréats du concours national de dissertation philosophique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils