College Universitaire de la Roumanie

Hits: 0

Riphard Serent. CP : Bernard Prinvil

Avec le support du consulat de la Roumanie en Haiti, le Collège Universitaire de Roumanie (CUROM) a organisé une formation pour les étudiants de cette université. Conférence de formation présentée autour du thème “l’économie, les jeunes universitaires et le développement durable” par le professeur et économiste Riphard Serent au local de la Banque Interamericaine de Développement (BID), ce samedi 25 mai 2019.

Dans la salle Philippe Dewez, du beau monde était présent pour assister et enrichir leur connaissance pendant environ deux heures de temps. En présence du consul honoraire Huswald Timothée, qui est également président du conseil du CUROM, l’économiste Riphard Serent a démarré la formation avec le sujet du taux de change qui fait couler beaucoup d’encre durant ces derniers temps avec la hausse du dollar américain dans les bureaux de change.

Monsieur Serent a surtout mis l’accent sur la dépréciation de la gourde. D’après l’économiste, d’octobre 2018 à aujourd’hui, la gourde a déjà perdu 28% de sa valeur alors que l’année dernière elle était seulement de 5%. Le taux d’inflation est de 1.61% en République Dominicaine tandis qu’en Haïti il est de 17.7% pour le mois d’avril, déplore le professeur Riphard Serent.

Il était aussi sujet du chômage, de l’infrastructure, l’investissement, l’agriculture, l’immigration et les conséquences du mode de gouvernance politique instaurée depuis après 1986.

En effet, Riphard Serent invite les jeunes à prendre cinq facteurs clés en considération telles que le capital humain, le capital social, le développement de la curiosité, bonne utilisation des réseaux sociaux et surtout il les invite à agir en acteur au lieu d’être toujours des spectateurs. Tous ces facteurs contribuent au développement durable si l’on en croit Riphard Serent.

Selon l’économiste, le capital humain compte beaucoup au développement durable tout en se basant sur l’éducation, la connaissance, les compétences et surtout le savoir-faire. Il conseille aux jeunes de former des réseautages, de prendre la voie des opportunités et de faire de bons amis afin qu’ils puissent bénéficier d’un bon réseautage.

Après cette formation, quelques étudiants n’ont pas caché leur sentiment. C’est le cas d’une jeune étudiante en gestion.

“Je suis très satisfaite. J’encourage les jeunes à mettre en pratique tous les facteurs proposés par le professeur Serent. J’encourage les responsables du CUROM d’organiser régulièrement ce genre de formation qui sera bénéfique pour nous les étudiants et pour la société aussi parce que nous sommes la société, nous sommes l’avenir du pays”.

A rappeler que Riphard Serent est professeur et économiste. Il détient une maîtrise en administration publique avec une spécialisation en politique publique. Il a fait son cursus à l’université Quisqueya, à Flinders University en Australie. Il a suivi des formations aux Bahamas, Nouvelle Zélande et au Trinidad et Tobago. Il a également obtenu une formation professionnelle en langue anglaise en 2010, à l’université de Massachusetts à Boston. A présent, il dispense des cours à l’université Quisqueya, au CEDI, et au CUROM. Il est aussi présentateur d’une rubrique économique sur le 99.3 radio Vision 2000.

Dimitry Charles, rédacteur Presslakay.net / présentateur et reporter Radio Megastar

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.