Publicités
Banacheca Pierre 19 mai 2019

 

Village artistique de Noailles, zone reputée pour son art. Elle vit depuis plusieurs semaines des jours sombres. Deux groupes presumés bandits s’entretuent pour le contrôle de la zone. Ces bandits sont vraissemblablement retranchés dans deux quartiers situés à cheval, il s’agit de Rémy et Noailles.

Deux personnes sont décédées par balle, notamment l’agent II Marcellus Séraphin, vendredi 17 Mai à Noailles, village artistique de la commune de Croix-des-Bouquets.

On entend presque plus le bruit des marteaux qui résonne, les touristes se font de plus en plus rare. Place maintenant aux affrontements entre gangs rivaux.

Plus de deux cents artisans résident et travaillent à Noailles, bastion du métal découpé. Ces travailleurs sont constamment rançonnés par ces individus.
L’Association des artisans de Croix-des-Bouquets (ADAC) se dit préoccupé par cette situation qu’elle qualifie d’insoutenable.

《 Ils exigent parfois la somme de 10 000 gourdes; d’autres plus durs réclament 25 000. En plus de nous rançonner, ils exécutent de paisibles citoyens》révèle un artisan sous le couvert de l’anonymat.

Les habitants de Noailles fustigent le laxisme des autorités judiciaires et policières qui ne font rien pour rétablir la paix dans la zone.

 La police de Croix-des-bouquets dit avoir le contrôle de la situation

La police dans la commune de Croix-des-Bouquets appuyée par plusieurs unités a menée une opération musclée pour contrer les actions de ces bandits. L’opération a échoué. Les gangs sont evaporés par la nature. 5 arrestations ont été orchestrées lors de ces opérations.  Parmi les personnes arrêtées figurent la femme du chef de gang « Corbillard » ainsi connu, impliqué dans l’assassinat du policier Marcellus Seraphin.

 

Banacheca Pierre

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils