Criminalité et troubles civils : Le gouvernement des États-Unis appelle les citoyens américains à reconsidérer leur voyage en Haïti.

Dans un avis publié sur son compte Twitter, l’Ambassade des États-Unis à Port-au-Prince annonce que le gouvernement américain a autorisé le départ des membres de son personnel non affectés à une situation d’urgence en Haïti, à partir de ce jeudi 29 novembre, en raison de la criminalité et des troubles civils.

Il y a actuellement des manifestations imprévisibles et sporadiques à Port-au-Prince et en Haïti, déclare le gouvernement américain. Il estime que les manifestations, les brûlages de pneus et les blocages sont fréquents et imprévisibles. Les crimes violents, tels que les vols à main armée sont courants. Et la Police locale peut ne pas disposer des ressources nécessaires pour réagir efficacement aux incidents criminels graves.

L’ambassade américaine en Haïti dit exiger à son personnel d’utiliser les moyens de transport officiels pour se rendre à l’aéroport et à y revenir. Arguant que les voyageurs sont parfois pris pour cibles, suivis et violemment attaqués et volés peu après avoir quitté l’aéroport international de Port-au-Prince.

l’Ambassade décourage son personnel de marcher dans la plupart des quartiers, soulignant que le gouvernement américain à une capacité limitée à fournir des services d’urgence à ces citoyens dans certaines régions du pays.

Aussi l’Ambassade Américaine à Port-au-Prince annonce au personnel qu’il leur est interdit de : visiter les établissements après la tombée de la nuit sans parking sécurisé sur place ; utiliser tout type de transport en commun ou Taxi ; visiter des banques et utiliser des guichets automatiques ; conduite à l’extérieur de Port-au-Prince la nuit ; voyager n’importe où entre 1h00 et 5h00 et visiter certaines parties de la ville à tout moment sans autorisation préalable et sans mesures de sécurité spéciales.

Francky Belfort

Auteur : Francky Belfort

Belfort Francky rédacteur et Secrétaire de redaction de l'agence presslakay.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.