Publicités
Lucien Helonie 18 septembre 2018
Jean Henry Céant premier ministre désigné

Nommé par le président de la république, puis ratifié dernièrement par les deux branches du parlement, le Premier ministre Jean-Henry Céant a présenté un document de 40 pages concernant sa politique générale. Dans ce document, le nouveau locataire de la primature a abordé le problème du système éducatif, et promet que son gouvernement va intervenir sur deux niveaux. L’équipe de la rédaction de Presslakay a le plaisir de faire un petit résumé pour vous chers internautes.

La politique générale de Jean-Henry Céant a indiqué que le système éducatif haïtien compte 19,505 institutions scolaires dont 85% sont des écoles privées. D’après ce document de politique générale, ces chiffres cités sont les résultats d’une enquête scolaire menée en 2015-2016. Selon le PM, son gouvernement interviendra sur deux niveaux, en ce qui concerne le domaine de l’éducation.

Le premier niveau va se concentrer sur la gouvernance du secteur et le développement des infrastructures éducatives, afin de permettre un double mouvement d’accroissement pour l’efficacité organisationnelle et d’augmenter le pacte scolaire publique conformément à l’engagement du président de la république et d’augmenter l’offre de l’éducation avec la construction de nouvelles salles de classe en milieu rural. D’après le PM, il estime que ces salles de classe permettront de prendre en charge environ 500,000 enfants d’une manière durable.

Le deuxième niveau d’intervention du gouvernement Céant dans le domaine de l’éducation est d’améliorer la qualité du système éducatif, en contribuant avec efficace dans l’insertion professionnelle des jeunes. L’ancien candidat sous la bannière de Renmen Ayiti espère que tous les citoyens doivent lutter pour relever le défi en dotant les fils et filles du pays d’une éducation de qualité.

Jean-Henry Céant a aussi annoncé la création de dix académies d’excellence afin de constituer de très tôt les compétences dont le pays a besoin. Selon le document de politique générale, ces académies recevront dans des internats des élèves les plus performants dans chaque département. Il a surtout souligné l’accès facile à l’enseignement supérieur qui sera dans tous les départements du pays pouvant répondre aux cycles court, selon le besoin de chaque région.

Un document plein de promesses. Reste à savoir comment le nouveau gouvernement va procéder à la réalisation de ces projets. A suivre

Helonie Lucien

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils