Publicités
Banacheca Pierre 30 avril 2020

Aménagement d’un centre de traitement de la Covid-19 à l’hôpital Bernard Mevs. Les responsables de ce centre reviennent sur cette décision. Laquelle est motivée par les menaces émanant des habitants du village Solidarité. 

Les responsables de Bernard Mevs envisageaient un espace avec une capacité de 20 lits pour accueillir les patients de la covid-19 avec des troubles respiratoires. 

Peu informés de la fragilité et le mode de transmission de la covid-19, des habitants de Village solidarité ont exprimé leur opposition a l’ouverture de ce centre dans leur quartier.

Les responsables de l’hopital Bernard Mevs ont rencontré les résidents de la zone pour les sensibiliser sur l’importance de ce centre. Sans succès, les habitants tiennent mordicus.

«Au cours de cette réunion, ils ont exprimé leurs inquiétudes sur le centre de prise en charge de personnes infectées par le Covid-19. Les frères Bitar qui dirigent l’hôpital ont décidé de stopper le programme », fait savoir notre source.

Faut-il rappeler qu’à travers une collecte de fonds organisée par Dream Promo, Kreyòl La et Chokarella, l’hôpital  devait aider à la prise en charge des personnes infectées par le coronavirus. ces fonds vont servir plutôt à renforcer la capacité de l’hôpital qui continue à desservir la communauté.

À Miragoâne, des habitants se sont aussi opposés à l’ouverture d’un centre de prise en charge de coronavirus dans une ancienne base de la MINUSTAH pour des raisons similaires.

Plus d’un mois après la découverte du virus dans le pays et alors que la Covid-19 a déjà fait six morts et infectés officiellement 76 personnes, des citoyens continuent de mettre en doute l’existence de la maladie.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils