Publicités
Peterson Chéry 2 avril 2020

Avec 18 cas de personnes testées positives. Les préoccupations sont de plus en plus visibles. Et le gouvernement commence déjà ses premiers un décaissement. En effet,  un plan de contingence du Service National Service National de Gestion des Résidus Solides (SNGRS) est opérationnel dans le but d’assainir la région métropolitaine et autres grandes villes du pays. Des opérations d’aspersion des places publiques sont prévues également de même que la distribution de kits d’hygiène.”

Ce plan coûtera au total 250 millions de gourdes provenant du trésor public seront incessamment débloquées pour le compte du ministère de l’environnement en vue de la mise en œuvre d’une campagne nationale de nettoyage.

Lancée officiellement ce jeudi 02 avril 2020, ce programme consiste entre autres à ramasser les fatras, curer les différents  canaux, désinfecter toutes les places publiques, distribuer des kits d’hygiène et de matériels de nettoyage, s’il faut croire le directeur général du Service National de Gestion des Résidus Solides (SNGRS).

Les opérations démarreront ce samedi dans la région métropolitaine et s’étendront dans les 10 départements géographiques du pays jusqu’au 02 mai 2020.  Une commission de sept (7) membres; constituée notamment des représentants des ministères de l’environnement, de l’intérieur et du SNGRS pilotera ce programme.

La cour des compte est appelé à veiller au bon grain de ces millions qui seront manœuvrer durant l’apparition du Coronavirus. Faut-il rappeler que plusieurs bailleurs de fonds ont été réticent a mobiliser des ressources en faveur d’Haïti. Le pays est souvent taxé de gabegie, de mauvais payeur aux yeux de l’international.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils