Publicités
Marvens Sénèque 25 mai 2020
CP: compte Twitter MICT

Depuis la decouverte des deux premiers cas positifs dans le pays en mars dernier, de nombreuses mesures sont prises par les autorités haitiennes en vue d’empêcher la propagation du virus dans le pays. Des mesures critiquées par la population. Le couvre-feu et le confinement sont en tête des mesures critiquées par une majeure partie de la population.

Pour certains, le confinement (rete lakay ou) et le couvre-feu sont les meilleures façons d’empêcher la propagation du virus sur le territoire. Pour eux, c’est en restant à la maison qu’ils protégeront leurs familles et leurs proches contre la pandémie.

Pour d’autres, ces mesures sont les plus mauvaises et hostiles décisions. Pour ces concitoyens, une population qui gagne sa vie au quotidien ne peut être confiner chez elle. Ils qualifient ces mesures d’abus de pouvoir et réclament le relancement des activités à la normale.

Plusieurs personnes sont déjà victimes de brutalité policière à cause de ces mesures gouvernementales. Où des journalistes en plein exercice de leurs fonctions ont subit des vagues de repressions à compter de l’heure du couvre-feu. Une situation qui a poussé le gouvernement à donner feu vert aux détenteurs des badges de presse.

Rappelons qu’un decret présidentiel est publié le jeudi 21 mai 2020 pour fixer les règles générales de protection de la population en cas de pandémie / épidémie.

Marvens SÉNÈQUE
PRESSLAKAY

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils