COVID-19: La Banque Mondiale accorde un prêt de 150 millions de dollars à la République Dominicaine pour renforcer sa réponse

Suite à une demande du gouvernement de la République dominicaine, la Banque mondiale confirme qu’elle avait accordé 150 millions de dollars pour soutenir les efforts du pays dans la mise en œuvre de mesures d’urgence pour contenir la propagation du COVID-19 (coronavirus) et gérer l’impact de la pandémie .

Le 19 mars 2020, la République dominicaine a déclaré l’état d’urgence qui sera en vigueur pendant 25 jours et a imposé un couvre-feu sur tout le territoire national – en principe jusqu’au 3 avril – pour faciliter la mise en œuvre de mesures extraordinaires. conçu pour lutter contre la propagation de COVID-19. Aujourd’hui, le pouvoir exécutif de la République dominicaine a prolongé le mandat de 15 jours supplémentaires.

“Ces dernières années, la République dominicaine a fait des progrès en termes de renforcement de sa capacité de réponse aux urgences, notamment en ce qui concerne les événements liés à la santé publique”, a déclaré Alessandro Legrottaglie, représentant de la Banque mondiale pour la République dominicaine.

“Ce financement rapide démontre l’engagement de la Banque mondiale à soutenir les efforts de la République dominicaine pour répondre aux besoins sanitaires et sociaux urgents de sa population face à ce défi extraordinaire”, a déclaré l’entité financière.

Il ajoute que les fonds proviennent d’une ligne de crédit conditionnelle de la Banque mondiale, mieux connue sous le nom d’Option de Décaissement Différé pour les Catastrophes (Cat-DDO), en vigueur depuis 2018.

Le Cat-DDO a été le premier du genre dans la région des Caraïbes et a soutenu une série de réformes publiques visant à améliorer le cadre institutionnel et réglementaire pour une plus grande résilience aux catastrophes naturelles. Ces réformes comprenaient des mesures pour renforcer le secteur de la santé, conformément aux réglementations internationales stipulées par l’Organisation panaméricaine de la santé et l’Organisation mondiale de la santé.

Le Cat-DDO fournit des liquidités immédiates pour soutenir les efforts de relance du pays après une catastrophe naturelle ou une urgence de santé publique. Réponse du Groupe de la Banque mondiale à COVID-19.

Selon le communiqué, le Groupe de la Banque mondiale a commencé à mettre en œuvre un programme de financement à décaissement rapide de 14 milliards de dollars américains afin de renforcer la réponse au COVID-19 dans les pays en développement et de raccourcir les délais de relance.

La réponse immédiate comprend le financement, des conseils politiques et une assistance technique pour aider les pays à faire face aux impacts sanitaires et économiques de la pandémie.

La Société financière internationale (SFI) fournira 8 milliards de dollars pour aider les entreprises privées touchées par la pandémie et préserver les emplois.

La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) et l’Association internationale de développement (IDA) offriront un montant initial de 6 milliards USD pour la riposte sanitaire.

Auteur : Peterson Chéry

Journaliste de formation, leader communautaire et responsable de communication de Global Potential. Prix Philippe Chaffanjon du reportage multimédia en 2018 à Paris. Directeur de l'information de l'agence presslakay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.