Publicités
Peterson Chéry 2 avril 2020

Le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé ce jeudi un don de 20 millions de dollars US pour le projet « Haiti : Réponse au Covid-19 ». Ce projet vise à répondre à la menace posée par l’épidémie de COVID-19 en renforçant les capacités d’analyse de laboratoires et la prise en charge des patients en Haïti.

« L’évolution rapide de la pandémie du Covid-19 (nouveau coronavirus) exige des actions urgentes pour empêcher la propagation de la maladie et sauver des vies en Haiti », a dit Anabela Abreu, Directrice Pays de la Banque mondiale pour Haïti. « La Banque mondiale travaille en partenariat avec le gouvernement haïtien et la communauté des bailleurs pour répondre efficacement à la menace posée par COVID-19 en préparant le système médical du pays à diagnostiquer et traiter cette maladie infectieuse ».

La pandémie du Covid-19 représente un risque majeur pour Haiti. Depuis que les premiers cas ont été officiellement confirmés, le risque de transmission locale a augmenté et l’état d’urgence a été déclaré le 20 mars dernier. Des mesures fermes de réponse sont essentielles pour limiter la propagation du virus, sinon il existe un fort risque d’augmentation du nombre de cas de COVID-19 en Haïti.

Le projet « Haïti : Réponse au COVID-19 » vise à limiter la transmission du COVID-19 en Haïti par le confinement, la détection, et le contrôle des infections dans les établissements de santé ainsi que l’accès aux meilleurs soins possibles pour les personnes qui tombent malades. Il inclut également l’amélioration de la capacite d’analyse de laboratoire et la réduction de la propagation à travers l’identification des contacts des cas confirmés.

Pour garantir la qualité des soins malgré l’augmentation de la pression sur le système de soins, le projet va supporter la fourniture des équipements de laboratoire et de protection nécessaires pour le personnel de santé. Il soutiendra entre autres des activités de communication pour aider les membres de la communauté à comprendre comment prévenir la propagation et lutter contre la désinformation. Le projet appuiera le plan de préparation et d’intervention au COVID-19, élaboré par le Ministère de la Santé Publique et de la Population.

Le financement de ce projet est un don de l’Association internationale de développement (IDA), dans le cadre du nouveau mécanisme de financement accéléré approuvé par le Groupe de la Banque mondiale le 3 mars 2020 pour aider les pays du monde entier à faire face à cette pandémie.

Covid-19 : l’action du Groupe de la Banque mondiale

Le Groupe de la Banque mondiale mobilise une aide rapide d’un montant de 14 milliards de dollars afin de renforcer l’action des pays en développement face à la pandémie de Covid-19 et accélérer la vitesse de rétablissement. Cet appui immédiat comprend des financements ainsi que des conseils et une assistance technique destinés à aider les pays confrontés aux conséquences sanitaires et économiques de la pandémie. IFC y contribue à hauteur de 8 milliards de dollars, avec des financements visant à aider les entreprises touchées par la pandémie et à protéger les emplois. La BIRD et l’IDA s’emploient à mettre à la disposition des pays une enveloppe initiale de 6 milliards de dollars pour financer la réponse sanitaire. En vue de fournir un soutien plus large et répondre aux besoins des pays, le Groupe de la Banque prévoit de déployer 160 milliards de dollars sur une période de 15 mois pour protéger les populations pauvres et vulnérables, soutenir les entreprises et favoriser le redressement de l’économie.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils