Publicités
Robinson Jerome 4 avril 2020

Le coronavirus est une pandémie dévastatrice qui est à l’origine de près de 50.000 morts de par le monde et de plus d’un million de personnes infectées. Tout comme 75% des nouvelles maladies qui ont affecté l’Homme ces dix dernières années, le coronavirus est provoqué par des pathogènes d’origine animale. De façon générale, il existe des maladies communes, transmissibles de l’animal à l’homme, c’est ce que l’on appelle les zoonoses. Ces agents passent soit par morsure, griffure ou par ingestion d’aliment d’origine animale.

Heureusement dans la grande majorité des cas, un agent pathogène est spécifique à une espèce ou à un groupe d’espèce dit sensible et si par exemple un virus parvient à rendre malade une vache et non un homme, c’est parce qu’il n’est pas équipé pour se fixer sur les cellules humaines, c’est ce qu’on appelle la “barrière d’espèce”.

Un virus évolue, il a un cycle de vie. Soit le virus mute et perd ses pouvoirs, soit au contraire il en acquiert de nouveaux et devient plus virulent même pour de nouvelles espèces, c’est ce qu’on appelle les maladies émergentes. A rappelé que de 1940 à 2004, 84 virus ont réussi à passer de l’animal à l’homme. Parmi les animaux incriminés, on a entendu parler successivement du serpent, de la chauve-souris et dernièrement du pangolin, utilisées soit en bouillon soit sous forme de poudre de kératine pour la médecine traditionnelle chinoise pour favoriser à la fois la libido des hommes et les montées de lait des jeunes mamans , mais surtout du mode d’alimentation des chinois qui comportait des risques certains sanitaires lié au manque d’hygiène et au non-respect de la chaîne d’abattage.

Le coronavirus, bien heureusement, ne se transmet à présent que d’une personne à l’autre principalement par l’intermédiaire des gouttelettes respiratoires lorsque les gens éternuent, toussent ou expirent. Mais, selon l’Organisation mondiale de la santé ( OMS) , le virus pourrait se transmettre par l’alimentation lorsqu’il s’agit de plats préparés par une personne atteinte du Covid-19.

Les personnes infectées peuvent transmettre le virus lorsqu’elles préparent ou manipulent des aliments , soit lorsqu’elles n’ont pas de gants ou des mains insuffisamment nettoyées, soit en projetant des gouttelettes, en toussant ou en éternuant. Les experts recommandent aux malades de ne pas cuisiner ou toucher des aliments destinés aux autres.
Voici donc les précautions à prendre.

Éviter toute consommation de produits d’origine animale crus ou mal cuits correctement et proprement vos viandes et vos œufs. Manipuler avec précaution la viande, le lait ou les abats crus afin d’éviter une contamination croisée avec les aliments crus, conformément aux bonnes pratiques relatives à la sécurité sanitaire des aliments utiliser différents couteaux et planches à découper lorsque vous manipulez de la viande crue et des aliments cuits.Se laver les mains lorsque vous passez des aliments crus aux aliments cuits. A éviter de consommer les animaux malades ou morts de maladiese laver scrupuleusement les mains avant de cuisiner. Si vous toussez, éternuez ou vous touchez le visage, vous devez recommencer.

En plus des mesures d’hygiène, une cuisson des aliments permettrait de les débarrasser du virus : 4 minutes à 63°C sont jugées efficaces. En revanche, la congélation ou la réfrigération ne permettraient pas d’inactiver le virus d’après les données actuelles.

S/LE DIRECT

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils