Publicités
Peterson Chéry 31 mars 2020

Le confinement et d’autres mesures prises pour freiner l’avancée de l’épidémie de Covid-19 ont épargné la vie de 59.000 personnes dans 11 pays européens, dont 2.500 en France, avancent des chercheurs britanniques.

“Avec les mesures actuelles en place jusqu’à, au moins, la fin mars, nous estimons que ces mesures auront évité la mort de 59.000 personnes dans 11 pays jusqu’au 31 mars”, selon cette étude réalisée par des chercheurs de l’Imperial College de Londres, université réputée dans le domaine médical.

Ces universitaires spécialistes en épidémiologie et en mathématique ont modélisé la dynamique de l’épidémie en Europe et estimé le freinage de la contagion par SARS-CoV-2, dû aux différentes mesures prises dans les pays étudiés à des dates différentes les uns des autres.

Les mesures prises en compte sont la quarantaine pour les malades, la fermeture des écoles et universités, l’interdiction des rassemblements, les mesures de distanciation sociale et le confinement général.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils