Publicités
Dimitry Charles 9 septembre 2018

Les petrochallengers ont marché ce dimanche 9 septembre dans la capitale haïtienne pour continuer de demander des comptes concernant le gaspillage des fonds Petrocaribe.

Du jamais vu ! Depuis le déroulement des marches Petrocaribe dans différents endroits du pays, c’est pour la première fois qu’une foule aussi immense a foulé le macadam pour demander Où sont passés les fonds Petrocaribe ?

Comme d’habitude, ces milliers de manifestants ont apporté des pancartes, banderoles, T-shirts demandant des éclaircissements sur la dilapidation de ces fonds. Cette foule en colère a parcouru plusieurs artères. Ils ont débuté la marche au niveau de la commune de Petion-Ville, plusieurs groupes ont attendu dans différents coins de Delmas les manifestants qui devraient sortir de Petion-Ville.

Une fois sur place, les petrochallengers ont descendu au niveau du viaduc de Delmas(Carrefour de l’aéroport). Dans cette espace, la foule commençait à grossir, et les manifestants poursuivent leur chemin sans aucun incident.

  • Jets de pierres, Gaz lacrymogène, pagaille au niveau de Lalue

Après avoir parcouru les routes de Nazon et de Martin Luther King, les manifestants avaient un seul objectif en tête, c’est de rendre une petite visite à l’hôtel Marriott. Plusieurs d’entre eux ont déclaré “Se lajan m ki fè Marriott, jodi dimanch sa fòm al manje”.

Cette grande foule était déterminée à investir la route menant à cet hôtel. Pour faire disperser la foule, Des agents de la PNH ont utilisé des gaz lacrymogènes tout près du bâtiment de la compagnie Natcom.

Face à cette situation, plusieurs manifestants ont dû replier et chercher un autre débouché, et l’alternative était la route de Lalue. Pendant leur passage, ils ont commencé à créer de la panique pour faire ressentir leur frustration. Très en colère, les manifestants ont érigé sur ce tronçon de route des barricades des pneus enflammés, ils ont jeté des pierres, des déchets, et envoyé des propos injurieux envers les agents de la PNH.

Pendant plus d’une heure, Lalue était impraticable au niveau de la ruelle Vaillant jusqu’au Poste-Marchand. Une nouvelle fois, la police est intervenue avec des Gaz lacrymogènes pour faire replier ces manifestants déterminés à exiger des comptes.

Cliquez pour regarder la vidéo

  • Une mauvaise fin pour la marche

Sur le Champs-de-Mars, plusieurs manifestants arrivaient à se regrouper (Zone Kiosque Occyde Jeanty) , ils ont une nouvelle fois barricadé la route avec des pneus enflammés. Une voiture de police est arrivée sur place et a lancé des gaz lacrymogènes dans plusieurs coins. Les manifestants ont laissé l’endroit en courant. Tout allait prendre fin à ce moment.

  • Destination Aéroport Toussaint Louverture

Après cette journée fatidique, les petrochallengers ont annoncé une nouvelle marche pour demain. Ils comptent aller accueillir l’ex président Joseph Michel Martelly à l’aéroport Toussaint Louverture. La suite dira le reste!!!

Dimitry Charles

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils