L’ovulation correspond à la libération de l’ovocyte par l’ovaire. Pour tomber enceinte, il faut qu’elle soit fécondée par un spermatozoïde. En connaissant la date à laquelle elle se produit, vous augmentez naturellement vos chances de débuter une grossesse. Pour la calculer, vous devez connaître la durée de votre cycle, c’est-à-dire le nombre de jours entre le premier jour de vos règles et le premier jour des règles suivantes.

 

Vous avez un cycle « classique» de 28 jours : votre ovulation a lieu le 14e jour après le premier jour de vos règles.
Vous avez un cycle court : si votre cycle dure 21 jours, votre ovulation aura lieu le 7e jour à compter du premier jour de vos règles. Pour connaître la date de votre ovulation, il suffit de soustraire 14 à la durée de votre cycle. S’il dure 25 jours, l’ovulation a lieu le 11e jour (25 – 14). S’il dure 24, ce sera au 10e jour (24 – 14).
Vous avez un cycle long : il suffit d’appliquer le même calcul. Si votre cycle dure 33 jours, votre ovulation a lieu le 19e jour après le premier jour de vos règles, soit 33-14 = 19.
Vous avez un cycle irrégulier : il est plus difficile d’estimer votre date d’ovulation à partir de ce simple calcul.

2) Peut-on la calculer de façon plus précise ?
Pour connaître votre date d’ovulation, trois autres méthodes sont possibles :La courbe de température : chaque jour, vous notez votre température sur un graphique. Avant l’ovulation, votre courbe se situe généralement entre 36,1° et 36,7°C, période qui correspond à la maturation de l’ovule. Vers le milieu du cycle, la température augmente de quelques dixièmes de degrés et se maintient au-dessus de 37°C jusqu’à la fin du cycle. Ce moment de transition indique que votre ovulation a eu lieu. Cette méthode ne permet pas vraiment d’anticiper votre ovulation, à moins de faire votre courbe plusieurs mois de suite.

Le calendrier de fertilité : une méthode simple et rapide pour connaître la date où vous êtes susceptible d’ovuler. Il vous suffit d’entrer la durée de votre cycle et le premier jour de vos règles.

Le test d’ovulation : vendu en pharmacie comme les tests de grossesse, il permet de déceler dans les urines le taux d’hormone LH ou lutéinisante qui augmente à l’approche de l’ovulation.
NB:C’est la méthode la plus fiable.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.