Aller à la barre d’outils

Combattre les violences faites aux femmes, le défi à relever en Haïti

À l’approche du 25 novembre, dénommée depuis le 17 septembre 1799, Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes qui aura bel et bien lieu. La violence à l’égard des femmes reste tenace et la banalisation continue de remplacer les actions de la justice haïtienne.

Traiter comme un simple fait divers, jusqu’à présent peu de réactions ont fait suite au dossier de la mairesse de tabarre qui, depuis environ 6 semaines a été violemment battue par son concubin Yves Leonard, ce dernier n’est toujours pas retrouver. Alors que la lenteur des procédures de jugements persiste, la justice reste sur la sellette. D’aucuns critiquent le système judiciaire, selon eux, il mérite une réforme dans sa structure que dans son fonctionnement. Et qu’en dépit des prescriptions de nombreuses règles juridiques, il reste beaucoup à faire dans le système judiciaire en Haiti.

À côté de Nice simon, et les autres femmes qui ne veulent pas rompent le silence, Jucelene Jean Charles, employée de la succursale de SOGEBANK située à lalue vient d’être ajouter à la liste des victimes. Selon la radio Vision 2000, elle aurait été abattue dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 novembre par son mari Emmanuel Dieujuste qui, maintenant est lui aussi en cavale.

Koffi Annan disait : << la violation des droits de l’homme la plus honteuse se caractérise sans doute par la violence à l’égard des femmes. Elle ne connaît pas de clavardages géographiques, culturels ou sociaux. >> si bien, qu’aujourd’hui, la violence est devenue une réalité quotidienne, elle ne connaît pas de frontières au sein des sociétés et ne peut être ignorée.

En outre, malgré les tentatives des organisations féminines et de défense des droits humains pour pallier à ce phénomène combien fréquent aujourd’hui, les actions de la justice semblent inefficaces pour punir les coupables et influencer le cours des choses. Entre-temps, on se demande qui va être la prochaine victime ?

Jessica Nazaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :