Aller à la barre d’outils

Championnat d’Espagne: Le Real Madrid enfonce les Catalans

 

Un temps mis en difficulté à Gérone, le Real Madrid a su réagir pour finalement empocher la victoire (1-4). Sergio Ramos, Karim Benzema par deux fois, et Gareth Bale ont fait trembler les filets adverses pour envoyer les Merengues en tête du classement en compagnie du FC Barcelone.

 

Malgré la défaite (4-2) en Supercoupe de l’UEFA face à l’Atlético de Madrid, la transition entre Zinedine Zidane et Julen Lopetegui semble s’opérer en douceur du côté du Real Madrid. Car malgré un effectif pas encore totalement prêt, la faute notamment au retard logique pris par les mondialistes, la troupe de l’ancien sélectionneur de la Furia Roja montre des signes de montée en puissance qui présage peut-être d’une vraie lutte à distance avec le FC Barcelone notamment, dans la course au titre. Dimanche soir, en match décalé de la 2e levée de Liga, Marcelo et ses coéquipiers l’ont emporté (1-4) à Gérone, ce alors que Thibaut Courtois, Raphaël Varane ou Luka Modric étaient sur le banc de touche au coup d’envoi.

 

La machine n’est pas encore bien réglée, les organismes pas encore affûtés, et les locaux ont su rappeler les pensionnaires du Santiago-Bernabeu à l’ordre dès le début de rencontre. Gérone, qui développe toujours un jeu attrayant, réussit à frapper le premier par l’intermédiaire de Borja Garcia Freire (1-0, 16e). Et dans le premier acte, ce Real toussote, manque de fluidité malgré les Karim Benzema, Gareth Bale, Marco Asensio et autre Isco. Mais la supériorité technique finit comme souvent par faire la différence, et le numéro 20 se voit accorder un penalty logique que Sergio Ramos transforme d’une jolie panenka (1-1, 39e).

 

Le second acte ne sera finalement qu’une partition récitée par les visiteurs, avec de l’efficacité offensive pour concrétiser cette domination. Karim Benzema transforme à son tour un penalty, toujours obtenu par le remuant et combatif Marco Asensio (1-2, 52e). L’international tricolore, si décrié au cours des derniers mois, étoffe un peu plus son capital confiance en s’offrant un doublé (1-4, 80e), répondant à un Gareth Bale également récompensé (1-3, 59e). Tout va donc pour le mieux pour ce Real Madrid qui semble encore loin d’avoir trouvé son rythme de croisière.

 

Pierre Jean Miguel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :