Publicités
Pierre Jn Miguel 19 juin 2018

 

Après un carton inaugural face à l’Arabie Saoudite (5-0), la Russie a dominé l’Egypte (3-1), mardi à Saint-Pétersbourg dans le groupe A de la Coupe du monde, et est quasiment en huitièmes de finale.

 

En plein doute avant de débuter sa Coupe du monde, la Russie a rassuré ses supporters jeudi dernier en réalisant un premier match plein face à l’Arabie Saoudite (5-0). Un large succès qui a libéré les hommes de Stanislav Tchertchessov opposés à l’Egypte, ce mardi soir à Saint-Pétersbourg pour le début de la deuxième journée de la phase de poules.

 

Bien organisés, les Russes ont de nouveau fait preuve d’une grande efficacité offensive pour battre sur le score de 3 à 1 des Pharaons revanchards après leur courte défaite face à l’Uruguay (0-1). S’ils ont tenu tête à leurs adversaires au cours de la première période, les Egyptiens ont craqué au retour des vestiaires.

D’abord sur un but contre son camp d’Ahmed Fathi (1-0, 47e), mais le deuxième but de Denis Cheryshev, à la conclusion d’un très joli mouvement collectif, ne doit rien à personne (2-0, 59e). Dans la foulée, le colosse Artem Dzyuba fait exploser de joie le stade Krestovski en se jouant de la charnière centrale égyptienne avant de conclure d’une frappe puissante du droit (3-0, 62e).

 

Le but sur penalty de Mohamed Salah (3-1, 73e), de retour à la compétition après sa blessure à l’épaule en finale de la Ligue des champions le 26 mai dernier, n’y changera rien. L’attaquant star de Liverpool et ses coéquipiers, qui joueront l’Uruguay lundi prochain, sont quasiment éliminés. A l’inverse, les Russes sont presque qualifiés pour les huitièmes de finale, où ils pourraient retrouver l’Espagne et le Portugal.

Pierre Jean Miguel

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils