Covid-19: testé positif, le Premier ministre britannique s’auto-isole pour diriger son gouvernement par vidéoconférence

Publicités
CP: journal La Croix

Au cours des 24 dernières heures, j’ai développé des symptômes bénins et un test positif pour le coronavirus. Je suis maintenant auto-isolant, mais je continuerai de diriger la réponse du gouvernement par vidéoconférence alors que nous combattons ce virus. Ensemble, nous allons battre cela », a déclaré Johnson sur Twitter.

Deux jours après l’annonce de la contamination au coronavirus du prince Charles , voilà que le premier ministre tombe à son tour au front de l’épidémie. Boris Johnson a annoncé vendredi avoir été testé positif , devenant le premier parmi les chefs d’État et de gouvernement d’une grande puissance à être affecté par la maladie.

Désormais, le général en chef va mener la bataille derrière sa porte. Pour les Britanniques et pour lui-même.
Dans une vidéo publiée sur Twitter, il a raconté avoir eu de la fièvre et une toux persistante et avoir passé un test sur le conseil des médecins. Paraissant en forme, assis à son bureau en costume cravate, il a remercié « tous ceux qui font ce que je fais, travailler de chez moi, afin d’arrêter la diffusion de ce virus de foyer à foyer. Sa compagne Carrie Symonds attend un bébé pour l’été. Selon plusieurs médias britanniques, elle ne réside pas en ce moment à Downing Street, demeurant confinée en application des recommandations faites aux femmes enceintes.

Le ministre de la Santé Matt Hancock a déclaré dans la foulée avoir été lui aussi déclaré positif, affirmant présenter des symptômes légers. Après le prince Charles, également atteint mais en bonne santé selon ses services, les cas se multiplient au Royaume-Uni, touché au plus haut niveau de l’État.
D’autres ministres ou responsables politiques pourraient être contaminés. Le chef du gouvernement a en effet répondu aux questions des députés mercredi à la Chambre des communes et a posé jeudi soir aux côtés du ministre des Finances Rishi Sunak, applaudissant le personnel soignant devant le 10, Downing Street.

Comme après l’annonce de la contamination du prince Charles, la question de savoir quand Boris Johnson avait vu pour la dernière fois la Reine s’est immédiatement posée. Buckingham a précisé que cela remontait au 11 mars, soit la veille de la dernière rencontre d’Elizabeth II avec son fils. La souveraine, âgée de 93 ans, se trouve au château de Windsor et est en bonne santé.

La propagation de la COVID-19 s’est accélérée ces derniers jours au Royaume-Uni, les autorités y ayant recensé 181 morts en 24 heures. Le dernier bilan s’élève à 759 décès et 14 579 cas de contamination officiellement enregistrés, a annoncé vendredi le gouvernement, qui a ordonné mardi un confinement strict pour freiner la propagation du virus.

Robinson Jerome

Twitter : @robinsonjerome8

Gmail : jeromerobinson64@gmail.com

Publicités