Publicités
Robinson Jerome 23 août 2018

 

Booba et Kaaris sont sortis de prison ce jeudi. Les deux rappeurs avaient été placés en détention provisoire en attendant leur procès en septembre, pour leur bagarre dans un terminal de l’aéroport d’Orly le 1er août. Ils ont été remis en liberté après la décision de la cour d’appel de Paris.

Les deux frères ennemis du rap français doivent être placés sous contrôle judiciaire, a décidé la cour d’appel de Paris. Booba et Kaaris, qui ne peuvent pas quitter le territoire français, doivent remettre chacun une caution de 30 000 euros et ont interdiction d’entrer en contact l’un avec l’autre.

La star du rap hexagonal Booba, 41 ans, a quitté la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) peu avant 19h heure française  à lors que Kaaris, 38 ans, est sorti de sa cellule de Fresnes (Val-de-Marne) un peu plus tôt dans l’après-midi, a appris l’AFP auprès de leurs avocats.

La décision de les remettre en liberté, contraire aux réquisitions de l’avocat général qui avait demandé le maintien en détention de tous les prévenus, avait été saluée par les avocats des deux rappeurs dès la sortie de l’audience.  C’est une décision qui aurait dû être prise dès le 3 août, date du placement en détention provisoire des prévenus par le tribunal de Créteil, avait d’abord réagi Me Yann Le Bras, l’avocat de Booba, se disant satisfait que la cour d’appel ait compris la réalité de ce dossier. C’est une affaire de violences croisées, qui n’a blessé personne d’autre que les protagonistes. Elle redevient ce qu’elle est, avait-t-il ajouté à la sortie de l’audience.

Booba est soulagé par cette décision, a déclaré son avocat Yann le Bras, devant la prison de Fleury-Mérogis où était incarcéré le rappeur. Le poids lourd du rap français va souffler et voir quel est l’agenda possible de reprise de son activité professionnelle, tant pour les concerts que pour la direction d’Unkut”, sa marque de vêtements, a ajouté l’avocat après s’être entretenu avec son client au parloir.

 

L’avocat de Kaaris, Me Yassine Yakouti, avait lui salué l’application du droit. Aujourd’hui ce qui est important c’est que Kaaris et ses amis puissent rejoindre leur famille, et préparer sereinement le procès.La cour a également ordonné la remise en liberté et le placement sous contrôle judiciaire des huit proches des rappeurs qui avaient participé à la bagarre collective à Orly et qui avaient également fait appel de leur détention provisoire. Les mesures du contrôle judiciaire sont les mêmes pour tous les prévenus, sauf la caution qui concerne uniquement les deux rappeurs. Tous doivent remettre leurs passeports.

Par ailleurs, le lendemain de cette audience, Booba s’était fait remarquer après la publication d’un message sur Twitter. “Quand je serai grand, je voudrais être Benalla ou moine pédophile”, avait déclaré ironiquement le rappeur pour dénoncer la différence de traitement avec d’autres affaires.

Les deux artistes rivaux avaient contesté lundi leur détention provisoire devant la cour d’appel de Paris, après un premier refus du tribunal de Créteil. Les deux rappeurs de 41 et 38 ans avaient tous deux réitéré leurs regrets, et promis d’être irréprochable. Il faut redonner à ce dossier sa juste proportion”, et oublier les personnalités des deux prévenus, avait soutenu Me Yassine Yakouti, l’avocat de Kaaris.

 

Jugés devant le tribunal de Créteil le 6 septembre prochain pour violences aggravées et vols en réunion avec destruction dans un lieu d’accès aux transports collectifs, Booba et Kaaris risquent une peine pouvant aller jusqu’à dix ans de prison.

 

Le 1er août dernier, les deux rappeurs et leur garde rapprochée s’étaient battus, sous le regard médusé d’autres passagers, dans un terminal de l’aéroport d’Orly. Ce qui avait provoqué des retards sur plusieurs vols et entraîné plusieurs passagers.

 

Par Robinson, JEROME

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils