Hits: 0

 

Décidément, les choses ne vont pas bien à la frontière qui relie Haïti et la République dominicaine principalement à Malpasse/Jimani.

 

Les activités économiques et commerciales ont été bloquées ce mardi 22 janvier 2019 à Malpasse/Jimani par un gros mouvement de protestation des chauffeurs de camions assurant le transport des marchandises à la frontière haïtiano-dominicaine suite au décès d’un chauffeur haïtien le 20 janvier dernier.

 

Selon les témoignages des protestataires qui ont organisé le mouvement, pour répondre à l’acte d’assassinat de leur collègue conducteur de camion haïtien Acélorme Misuis assassiné sur la route de Fond-Parisien section communale de la commune de Ganthier située dans le département de l’Ouest du pays, les autres conducteurs ont décidé d’obstruer et d’empêcher le passage menant à la Frontière Malpasse/Jimani pour dénoncer avec force le phénomène de l’insécurité qui semble normalisé à Fond-Parisien et qui ne cesse de faire des victimes au sein de la population à la recherche d’un sou pour sauver leur vie quotidienne.

 

Face à cette situation inquiétante et préoccupante, les commerçants à la frontière ont exprimé leur mécontentement sévèrement pour avoir empêché de commencer normalement et de réaliser ses activités économiques. Ils appellent aux autorités locales de prendre toutes les mesures nécessaires pour stopper le phénomène de l’insécurité qui fait mal aux habitants de la zone.

 

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.