Publicités
La Redaction 19 mars 2018



A l’issue d’une réunion multisectorielle dans la province de Dajabón à la frontière avec Haïti vendredi dernier, le Ministre de la Défense, le Général Rubén Darío Paulino Sem, a dressé un premier bilan à la presse, sur les progrès et les résultats du plan de renforcement de la sécurité sur le long de la ligne frontalière entre les deux pays.

Il rapporté que durant les 7 premiers jours de l’opération de sécurité frontalière renforcée (par air, mer et terre), ont été saisi des marchandises de contrebande dont entre autres 3,104 livre d’ails et 15 caisses de cigarettes, des véhicules (17 motos, 2 voitures et 2 camions) et 2,792 haïtiens en situation migratoire irrégulière ont été expulsé en Haïti ou refoulé à la frontière.

Le Ministre a indiqué que selon les renseignements, plus de 90% de la main-d’œuvre de la côte Nord-Ouest et des communautés frontalières était d’origine haïtienne et illégale, affirmant que cette situation doit être résolu. Paulino Sem a déclaré que ces activités de contrôle et de surveillance continueront d’être renforcées avec toutes les institutions, y compris la justice précisant « non seulement pour lutter contre la traite des êtres humains et la migration illégale mais aussi contre la contrebande » insistant pour que lors des saisies, tous les responsables soient traduits en justice.

Rappelons que du début de l’année 2018 jusqu’à mi mars, près de 26,000 haïtiens ont été expulsés ou non admis sur le territoire dominicain en raison de leur situation migratoire irrégulière.

 

Lucien Helonie

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils