Publicités
La Redaction 19 avril 2018

 

Si les Cavaliers ont préservé l’essentiel en remportant le match 2 de leur série face aux Pacers, c’est bien grâce à LeBron James.

Dos au mur après leur défaite concédée d’entrée face aux Pacers, les Cavaliers n’ont pas traîné pour se rassurer. Un quart-temps leur a en effet suffi pour faire la différence, le temps de mener 33-18, et dessiner les contours d’une soirée somme toute tranquille malgré le rapproché d’Indiana, finalement battu 100-97.

Et si les Cavs n’ont pas trop tremblé, ils le doivent bien à LeBron James. Auteur de 46 points grâce à un exceptionnel 17 sur 24 aux tirs, le quadruple MVP a démarré la rencontre pied au plancher, inscrivant les 16 premiers points de son équipe avant de virer à la pause avec 29 points à son compteur. A ses côtés, Kevin Love, touché au pouce sans gravité, et Kyle Korver pouvaient se contenter de 15 et 12 points, l’essentiel était fait.

Côté Indiana, Victor Oladipo a bien inscrit 22 points à 9 sur 18 aux tirs, CJ Miles et Darren Collison ajouter 18 et 16 points, leurs efforts sont restés vains. Grâce à leur victoire lors du match 1, les Pacers n’en repartent pas moins de l’Ohio avec l’avantage du terrain qu’ils tenteront de faire fructifier lors des matches 3 et 4 à domicile dont le premier dès vendredi.

Pierre Jean Miguel

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils