Tous les articles par presslakay

Scheduled

This post is scheduled to be published in the future.

It should not be displayed by the theme.

Publicités

“Fanm 2 pye pantalon”: Blondedy Ferdinand et Marshelle tentent par magie de se parer une place sur la scène musicale

“Quel mal y a-t-il d’essayer ? Si on ne réussit pas, il n’y a pas de honte “… le proverbe allemand qui paraphrase la démarche de ces deux dames. L’on dirait aussi ! Quelle mouche les a piqués ? Bref… La sulfureuse Blondedy Ferdinand a modifié récemment son titre sur son compte Instagram désormais elle ajoute « Singer and songwriter ».

 

Blondedy Ferdinand & Marshelle
Blondedy Ferdinand & Marshelle

Blondedy a essayé plusieurs chapeaux avant de vouloir aujourd’hui tailler sa place comme chanteuse. Très polémique et populaire sur les réseaux sociaux, tantôt actrice, convertie en femme d’affaire par la suite. Celle qui a affirmé sa passion de se faire pigmenté la peau est désormais chanteuse.

Blondedy en collaboration avec Mashelle livre au public le titre “Fanm 2 pye pantalon”. Une chanson qui selon leur argument vise à plaider en faveur de l’égalité entre homme et femme. Vidéoclipé, cette musique montre des scènes au cours desquelles des femmes mettent en valeur leur activités économiques et commerciales.

Des animateurs avisés, des fanatiques non zombifiés se sont déchaînés pour critiquer la production des deux dames qui selon eux est empreinte d’obscénité. En effet l’on constate beaucoup de déhanchement, les deux sulfureuses femmes laissent entrevoir leur jambe sur une plage comme image de fond. En tout cas, « De pye pantalon se veut une chanson qui prend le contre-pied du quota de 30 % instauré en Haïti.

https://twitter.com/Stael/status/1195360374788362240?s=19

« La chanson prône le 50-50 dans les espaces de décision, dans les institutions publiques, etc chantent les deux dames.

A tous ceux qui pourront le croire, la rédaction n’a nullement la prétention de boycotter la production de ces deux femmes cependant dans une logique de critique on analyse le fond de cet œuvre jugé artistique. Actrice, entrepreneur et maintenant chanteuse ; arrivera-t-elle a se faire une place sur la scène musicale ? Pourront-elles se faire apprécier par le public ?

 

Suspendu de toutes compétitions européennes, Patrice Evra quitte l’OM

Par un communiqué, l’Olympique de Marseille a annoncé le départ de Patrice Evra. L’ancien capitaine de l’équipe de France avait donné un coup de pied à un supporter phocéen avant la rencontre face à Guimares.

L’histoire entre l’Olympique de Marseille et Patrice Evra se termine donc sur un coup de pied. Par un communiqué officiel, le club vient d’annoncer la fin de leur collaboration. Le contrat est officiellement résilié avec effet immédiat, explique le club phocéen.

 

Les dirigeants ont curieusement tenu à saluer le «comportement exemplaire sur le terrain et dans les vestiaires» de l’international français avant le 2 novembre 2017. Ce soir-là, à Guimaraes, «il a commis l’irréparable en répondant à des provocations indignes d’une poignée d’individus. Toutefois, rien, dans le fond et surtout dans la forme, ne justifiait un tel dérapage, surtout de la part d’un joueur cadre aussi expérimenté dont l’attitude sur le terrain et en dehors doit inspirer les plus jeunes.»

Suspendu de toutes compétitions européennes cette saison

Dans le communiqué, le club met aussi l’accent sur «l’attitude inacceptable d’un petit nombre de personnes qui a proféré des insultes et des menaces verbales d’une rare violence vis-à-vis du joueur et de sa famille, puis envahi le terrain au mépris de la réglementation. De tels comportements, qui exposent le club à des sanctions, n’ont pas leur place dans les tribunes d’un stade de football et à l’Olympique de Marseille en particulier, où l’amour pour son équipe et le soutien à ses joueurs font du public marseillais le meilleur 12ème homme de France et une référence du supportérisme européen.»

Président du Directoire de l’Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud a exprimé «sa tristesse», «pour Patrice Evra d’abord», «pour les supporters marseillais ensuite, qui sont stigmatisés à cause du comportement irresponsable d’une poignée d’entre eux», «pour l’institution enfin, dont la réputation est entachée alors qu’elle a fait de l’exemplarité des comportements de tous un des socles essentiels de son projet de relance.».
Patrice Evra a par ailleurs été suspendu de toutes compétitions européennes jusqu’au 30 juin 2018, a annoncé l’UEFA vendredi pour son geste. Il ne rejouera pas sur la scène européenne cette saison et écope d’une amende de 10.000 euros.

Haute-Garonne : un véhicule fonce dans la foule devant une école, des blessés

Une voiture a foncé sur un groupe de personnes vendredi à Blagnac, en Haute-Garonne.

Un automobiliste a foncé «délibérément» sur des passants peu avant 16h00 à Blagnac, près de Toulouse, renversant trois étudiants d’origine chinoise qui ont été blessés dont un grièvement, a appris l’AFP de source policière. Parmi les blessés, une jeune fille de 23 ans a été plus grièvement atteinte mais son pronostic vital n’est pas engagé. Les deux autres blessés sont un jeune homme et une jeune fille, respectivement âgés de 22 et 23 ans, plus légèrement touchés.

Le conducteur était suivi pour de lourds antécédents psychiatriques

L’individu au volant du véhicule, âgé de 28 ans, qui n’était pas fiché S, a été immédiatement arrêté non loin de son véhicule. L’homme était suivi pour de lourds antécédents psychiatriques et avait été hospitalisé d’office jusqu’en décembre 2016, selon le parquet de Toulouse. Le parquet a confié l’enquête au SRPJ de Toulouse du chef de tentative d’assassinats, a-t-on ajouté de même source. L’absence de saisine de la section antiterroriste du parquet de Paris laisse ainsi entendre que ces faits ne sont pour le moment pas considérés comme étant liés à une action terroriste.

Le jeune homme, recherché pour des faits de droit commun, a renversé les trois étudiants d’origine chinoise alors qu’ils traversaient sur un passage piéton, peu avant 16h00 route de Grenade, un axe d’un quartier résidentiel de Blagnac, selon la police toulousaine.

 

Lunettes et prothèses remboursées : la promesse de Macron à l’épreuve des faits

Promis par le candidat Macron, le remboursement intégral ne concernera pas toutes les lunettes, audioprothèses et prothèses dentaires. Des «offres sans reste à charge» seront néanmoins conçues.

Le reste à charge zéro (ou remboursement intégral) promis par le gouvernement ne concernera pas «toutes les lunettes, audioprothèses et prothèses dentaires» mais seulement certaines offres, a rappelé la ministre Agnès Buzyn, dans un entretien publié mardi sur le site du magazine spécialisé Viva.

Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis, d’ici à 2022, un reste à charge zéro pour ces trois postes, mal pris en charge par la sécurité sociale. Sur TF1, en février, il avait ainsi promis «une couverture à 100% de vos dépenses en matière de lunettes, de dents et d’appareils auditifs». Un point précisé depuis par le Premier ministre Edouard Philippe, qui a évoqué cet été des «offres» de mutuelles assorties de remboursements intégraux.

Interrogée sur ce sujet, la ministre indique vouloir «réunir autour de la table tous les acteurs concernés (…) au travers d’une large concertation». Objectif? «Aboutir à la création d’un panier de soins “standard” pour lequel le patient n’aura aucun reste à charge», explique Agnès Buzyn.

“Proposer une offre sans reste à charge”

«Il n’est donc pas question de supprimer le reste à charge pour toutes les lunettes, audioprothèses et prothèses dentaires», a-t-elle précisé. «Mais nous tiendrons notre engagement de proposer aux patients une offre sans reste à charge pour ces produits de santé essentiels du quotidien», ajoute-t-elle.

«Car si le niveau de reste à charge moyen est faible» (8,3 % en 2016) «il cache des disparités et des problèmes d’accès aux soins majeurs sur certains postes», insiste la ministre.

De fait, une fois déduits les remboursements de l’assurance maladie et des complémentaires santé (mutuelles, institutions de prévoyance ou assurances), les patients financent directement 22% de leurs soins d’optique et 23% de leurs soins dentaires, contre 2,3% de soins hospitaliers, selon les comptes nationaux de la santé de 2016.

La facture est encore plus lourde pour les audioprothèses. D’après l’autorité de la concurrence, le prix d’un appareil s’élève à 1500 euros en moyenne par oreille, le patient déboursant 1000 euros de sa poche, soit un reste à charge de 2000 euros pour un équipement des deux oreilles.

Mardi dernier, la ministre avait évoqué à l’Assemblée le lancement «dès» cette semaine du «travail et (de) la concertation pour aboutir à un reste à charge zéro dans les domaines de l’optique et des audioprothèses, en sus des négociations entamées mi-septembre dans le secteur dentaire» entre les syndicats de dentistes et l’Assurance maladie.

Source : Paris Match