Publicités
Richmond Johnson 21 février 2020

En signe de solidarité aux policiers qui ont incendié des stands au Champ-de-Mars et des chars musicaux au stade national Sylvio Cator et des enfants brûlés à l’orphelinat de Fermathe, des militants dans la zone du champ-de-mars ont lancé une mise en garde contre le comité du carnaval pour procéder à la reconstruction des stands brûlés.

Selon eux qui ont intervenu au micro de la presse dans l’après-midi d’hier, le président Jovenel Moïse a méprisé les revendications des policiers qui ont exigé des meilleures conditions de travail et le droit de mettre sur pied, un syndicat au sein de la police nationale d’Haïti pour défendre ses intérêts.

Ils ont mis en garde le comité du carnaval national contre toute l’idée de reconstruire des stands pour recevoir les festivités carnavalesques au Champ-de-Mars.

“Nous lançons une mise en garde au comité du carnaval national pour reconstruire les stands. Même en présence des agents de la police nationale d’Haïti, ils ne peuvent faire ça. Des enfants ont été brûlés dans un orphelinat, le président donne la priorité au carnaval.” Ont-ils annoncé.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils