Publicités
La Redaction 20 avril 2018

 

Arsène Wenger quittera l’Emirates Stadium à la fin de l’échéance en cours.

La nouvelle est tombée comme une pierre de tonnerre en Angleterre et s’est vite relayée par les médias internationaux. Ce vendredi 20 avril, lors d’un communiqué paru sur le site officiel du club Nord de l’Angleterre, le technicien alsacien de 68 ans a annoncé la fin de sa longue aventure d’amour avec les Gunners. Alors que, la saison dernière des rumeurs persistantes avaient déjà laissé entrevoir son éviction à la tête de l’équipe, mais les dirigeants du club de la capitale anglaise l’avaient confirmé en poste.

Arrivé le 30 septembre 1996 dans la capitale de ce grand pays faisant partie de la royaume-Uni après des passages à L’ AS Nancy Lorraine, l’AS Monaco et Nagoya Grampus du Japon, Aserne Charles Ernest Wenger n’a jusqu’ici soulevé le moindre de trophée européen avec l’Arsenal, une infertilité quasi-absolue pour lui. Les échecs de 2006 face au Barcelone de Ronaldinho en finale de la ligue des Champions défaite (2-1) à Saint-Denis au stade de France et la finale de l’Europa League en 2000 à Copenhague face à Galatasaray sont les références de celui qui avait entraîné de nombreux grands joueurs durant ses 22 ans de carrière à Arsenal.

Souvent qualifiés pour la phase finale de la ligue des champions aux côtés des grands cadors européens comme le Real Madrid, le FC Barcelone, le Bayern Munich, le Manchester United, le Liverpool FC et le Milan AC d’antan pour indexer que les équipes susmentionnées, le professeur comme on l’a surnommé en Angleterre et ses différents joueurs, ont souvent échoué malgré de bonnes prestations lors des phases de groupes. Mais pour l’instant, ils ont la possibilité d’en terminer avec si on prend compte la qualification des Gunners pour les demies de l’Europa League. S’ils parviennent à maintenir la pression, ils seront en mesure de finir sur une consécration européenne historique afin d’offrir un Adieu inédit à ce grand connaisseur de cette discipline sportive.

Donc, ce sera du renouveau pour les prochaines étapes dans l’antre de l’Etihad Stadium avec sûrement de nouvelles têtes qui seront intronisées avec probablement des investissements en abondance.

RICHEMOND Johnson
Twitter : @richemond85

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils