Publicités
Francky Belfort 19 février 2019

Le Commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince Villard Paul Eronce a fait le point ce mardi 19 février 2019 autour du dossier des huit hommes armés dont sept étrangers et un Haïtien arrêtés à Port-au-Prince, le dimanche 17 février 2019 à proximité de la BRH.

Au cours d’un point de presse donné au parquet de Port-au-Prince, le magistrat Eronce confirme que ces hommes sont placés en garde à vue en attendant le rapport de l’enquête conduite par la DCPJ, afin de déterminer quelle suite donnée à ce dossier.

Même s’il s’agit des étrangers le commissaire Eronce promet que la loi sera appliquée dans le cadre de ce dossier. Soulignant qu’en fonction du principe de territorialité de la loi pénale, ces hommes ont commis une infraction classique sur le territoire Haïtien puisqu’ils circulaient dans des véhicules sans plaques d’immatriculation et avaient des armes de guerre sophistiquées en leur possession. La Police a le droit de procéder à leurs arrestations, ajoute t-il.

Villard Paul Eronce s’inscrit en faux contre les allégations selon lesquelles des pressions ont été exercées sur lui par le ministre de la Justice en vue de procéder à la libération de ces hommes.

<< Aucune pression n’avait été exercée sur moi, le commissaire du gouvernement est le chef des prisons, s’il veut libérer quelqu’un, il le libère >> a martelé le chef du parquet.

L’homme de loi rejette d’un revers de main les critiques portées sur sa présence au commissariat de Port-au-Prince au moment de l’arrestation. Arguant que selon les prescrits des lois républicaines, un commissaire du gouvernement a le droit d’être présent sur les lieux où il y a crimes, infractions.

5 américains, 1 Serbe, 1 Russe accompagnés d’un Haïtien ont été appréhendés le dimanche 17 février 2019 aux environs de 3h30 de l’après-midi à la rue pavée non loin de la BRH. À bord de deux véhicules sans plaques d’immatriculation, ces hommes avaient en leur possession des armes de guerre, des munitions de toutes sortes, des drones etc.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils