Aller à la barre d’outils

Arrestation d’Arnel Joseph, le RNDDH sollicite une enquête sur les policiers

 

Quelques minutes après l’annonce de l’arrestation d’Arnel Joseph puissant chef de gang du village de Dieu et du Poste Pierrot par les agents de la Police Nationale d’Haïti le lundi 22 juillet dernier à Cavaillon à l’hôpital Bonne Fin où il subissait une opération à une cuisse, des vidéos de sa capture où il été maltraité par les agents de la force publique, ont été tournées en boucle sur la toile. Cet acte a provoqué des réactions tant du côté des officiels de l’État que du côté des responsables des structures de défense des Droits humains dans le pays.

En dépit des torts causés par la caïd du village de Dieu à la population, il mérite d’être bien traité. C’est par ces mots que le directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains, Pierre Espérance a commencé pour critiquer le comportement des agents de la PNH qui l’ont bastonné.

S’il a salué cette arrestation, Pierre Espérance a déploré la façon dont les policiers ont procédé pour interroger le chef de gang qui est devenu un élément important dans les démarches visant à démasquer les gens qui l’avaient utilisé pour terroriser la population civile.

Il demande à l’inspection générale de la Police Nationale d’Haïti de diligenter une enquête dans un délai très court pour identifier les policiers ayant procédé à cet acte où le droit de protection du fugitif capturé a été violé.

« Il faut être très attentif. Arnel Joseph doit être sous haute protection et la justice doit s’assurer de bien traiter le dossier », demande Pierre Espérance qui dit toute fois qu’Arnel Joseph doit révéler sans discorde l’identité des personnes qui l’ont fourni des munitions et des armes à feu pour brutaliser la population.

Cependant, il a réitéré sa position quant au rapport entretenu entre le puissant chef de gang du village de Dieu et certains membres du pouvoir législatif, de l’exécutif et du secteur privé des affaires qui l’auraient utilisé à des fins personnelles.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :