Publicités

Transféré à la prison civile de la Croix-des-Bouquets l’un des plus grands centre carcéral du pays après la tentative d’invasion au pénitencier national le 28 janvier dernier, l’ancien député Arnel Belizaire, serait en grande difficulté actuellement depuis sa cellule où il avait entamé une grève de faim pour protester les mauvaises conditions de détentions.

 

Depuis, l’état de santé du militant politique arrêté le 30 Novembre 2019 accusé de “complot contre la sûreté. intérieur” de l’État ne cesse de se dégrader. Selon Me Palvin Phizema, l’un des avocats faisant partie du conseil de défense de l’ancien parlementaire qui intervient sur les ondes d’une station de radio depuis la capitale haïtienne, il a déclaré ce mercredi qu’Arnel Bélizaire ne se porte pas bien et actuellement il est admis au sérum.

Selon lui qui a lancé un appel de solidarité envers Arnel Bélizaire, le conseil de défense a entamé des démarches des Croix-Rouges internationales et de l’Office de Protection du Citoyen pour prendre en main le cas de l’ancien candidat du sénat pour le département de l’Ouest du pays.

Parallèlement, Me Palvin Fils-Aimé affirme au micro d’une radio de la capitale qu’un dénommé Goliart un policier affecté au pénitencier national aurait frappé physiquement hier mardi trois de ses clients pour l’avoir refusé l’accès à certaines choses à la prison.

“Les trois prisonniers ont reçu des soins dans un dispensaire en attendant l’arrivée d’un juge de paix pour procéder au constat légal de ce qui s’était passé”, à assuré Palvin Phizema

RICHEMOND Johnson

Publicités