Publicités
La Redaction 30 mars 2018

 

Les juges d’instructions ont signé ce jeudi le 29 mars le document de l’ordonnance dans lequel ils concluent le renvoi ouvrant la voie au procès de cette affaire de trafic d’influence à la Cour de cassation, dans laquelle l’ex-président avait été placé sur écoute. Les déboires judiciaires de Nicolas Sarkozy se multiplient quelques jours après avoir été mis en examen dans l’affaire libyenne, l’ancien président de la République française est rattrapé devant le tribunal correctionnel de Paris.

 

L’ex-chef de l’État , aux côtés de son avocat et ami Thierry Herzog, et d’un ancien haut magistrat, Gilbert Azibert, tous trois renvoyés pour des faits de corruption et de trafic d’influence. Ses avocats, Pierre Haïk et Jacqueline Laffont, ont fait savoir dans un communiqué, cité par la source Reuters que Nicolas Sarkozy ferait « valoir ses droits » en saisissant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris.
Les juges le soupçonnent d’avoir proposé de faciliter une promotion à un magistrat, en échange de renseignements sur l’avancée d’une procédure. Une mauvaise nouvelle de plus pour l’ancien chef de l’État .

« C’est la suite logique d’une procédure judiciaire qui se trouve déjà en cours. Nous nous en tenons donc au respect des principes de la présomption d’innocence et de la séparation des pouvoirs », a affirmé Damien Abad. Pour le vice-président du parti Les Républicains (LR), le renvoi en correctionnelle de Nicolas Sarkozy est loin d’être une surprise.

 

Quelques jours à peine après sa mise en examen dans un autre dossier, l’affaire libyenne, aujourd’hui, la décision des juges d’instruction tombe d’autant plus mal pour Nicolas Sarkozy puisqu’il est en pleine opération de riposte. La semaine dernière sur TF1, l’ancien chef de l’État avait dit son indignation et sa détermination à faire triompher son honneur, soutenu par son camp qui dénonçait un acharnement judiciaire.
Décidément face à cette nouvelle affaire, les avocats de Nicolas Sarkozy ont déclaré faire appel de ce renvoi devant le tribunal.

Par ROBINSON,JEROME
jeromerobinson64@gmail.com
Twitter: @patriotes86

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils