Arrêté puis incarcéré à la prison civile de Saint-Marc depuis 26 octobre dernier pour son présumée implication dans l’affaire de la saisine d’une cargaison d’armes illégales au port de la cité de Nissage Saget, Godson Aurélus par l’entremise de ses avocats, a attaqué en appel l’ordonnance de clôture du juge d’instruction Dieunel Lumérant.

La semaine dernière, le juge instructeur de Saint-Marc chargé de mener les instructions relatives à ce dossier a rendu son ordonnance de clôture où il a ordonné à l’ex DG de PNH de comparaître par devant le tribunal criminel sans assistance de jury pour être jugé.

Pour faire face à la décision du juge instructeur Dieunel Lumérant, les avocats chargés d’assurer les moyens de défenses de l’ancien haut gradé de la police nationale d’Haïti ont décidé d’interjeter un appel contre l’ordonnance rendue par le magistrat à la Cour d’appel des Gonaïves.

Selon Me Eugène Pierre-Louis l’un des avocats de Godson Aurélus, cette décision est arbitraire tout en clamant l’innocence de son client.

L’ancien DG de la PNH était appelé à comparaître à titre de témoin dans le dossier puis transformé en inculpé par le juge.

Il a par ailleurs expliqué que le droit de son client est totalement violé dans la procédure.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.