Aller à la barre d’outils

A travers le CUROM, le consul honoraire de la Roumanie en Haiti veut renforcer et dynamiser les liens entre les deux pays

Disposée d’un consulat honoraire en Haïti depuis décembre 2012, la Roumanie est un pays d’Europe du Sud-Est connue pour sa région forestière de la Transylvanie, entourée par les montagnes des Carpates. Bucarest est la capitale de ce pays.

Depuis la disposition de ce consulat logeant au #18 impasse Rigaud, Bois-Verna, le consul honoraire Huswald Timothée est jusqu’à date le seul diplomate menant les relations diplomatiques entre les deux pays. Au jour le jour, dans son bureau, Huswald Timothée fait tous ses efforts pour emmener à bon port les deux pays en ce qui concerne les relations diplomatiques.

Ses efforts vont le pousser à créer en 2017 le Collège Universitaire de Roumanie en Haiti (CUROM) dont il est le président du conseil de cette université. Grâce à cette université, le consul honoraire a déjà entamé des démarches aux côtés des autorités roumaines avec pour objectif l’établissement des accords de coopération entre les deux états afin de rapprocher les deux peuples. En avril dernier, lors d’un voyage en Roumanie, le consul Huswald Timothée avait discuté avec Calin Bibart (maire adjoint de la ville Arad) de la possibilité de développer des collaborations avec la ville portuaire de Port-au-Prince et la ville Arad, jusqu’à présent les discussions sont en cours. Des projets académiques et économiques sont en études dans le but de dynamiser et renforcer les liens amicaux entre Haïti et la Roumanie.

Pour arriver le plus vite aux résultats tant souhaités, le consul fait du Collège Universitaire de Roumanie (CUROM) son projet concret qui sert comme une plate-forme ayant pour objectif principal l’échange des liens culturels entre les jeunes roumains et haïtiens.

Grâce au CUROM, des partenariats sont développés avec une dizaine d’universités roumaines afin de donner aux étudiants du CUROM une formation de qualité et supérieure à très haut niveau, et surtout élargir les relations entre les deux nations en passant par les jeunes.

Les étudiants haïtiens du CUROM participent dans des échanges avec des étudiants de la Roumanie. Récemment, un groupe composé du consul honoraire Huswald Timothée, de Madame Mihaela Banulescu, des étudiants en diplomatie dont les jeunes Jean Muller Pierrelus et Djaenaël Yutzi Chauvin étaient en Roumanie à l’université Timisoara pour participer à la deuxième édition de la formation en Ressources Humaines grâce aux supports du Dr Denisa Abrudan qui était en charge de ce projet.

Pour l’étudiant Jean Muller Pierrelus, bénéficiaire de cette formation, il a surtout parlé d’une expérience significative et extraordinaire. Selon Jean Muller Pierrelus, cette formation est très bénéfique pour les étudiants haïtiens, pour le Collège Universitaire de Roumanie et aussi pour Haïti. Il conseille aux jeunes comme lui de prendre le chemin de l’école et les invite aussi à fréquenter le CUROM afin qu’ils puissent bénéficier de ces avantages.

Des professeurs étrangers pour des échanges culturels

Dans l’objectif d’ouvrir des liens, le président du CUROM a fait choix des professeurs étrangers qui sont venus spécialement de la Roumanie. C’est le cas de Madame Mihaela Banulescu, professeur de langues et cultures roumaines au Collège Universitaire de Roumanie en Haiti. Cette roumaine est en Haïti depuis deux ans et demi, elle sait déjà lire le Créole haïtien. Avec joie, elle avoue que ses relations et collaborations avec les étudiants haïtiens sont très harmonieuses. Madame Mihaela Banulescu aime la culture et la danse haïtienne, et a un petit penchant pour le <<Poisson accompagné de l’arbre véritable>>.

Projets en perspectives

D’après le consul honoraire Huswald Timothée, plusieurs projets sont en perspectives, parmi lesquels des voyages avec des étudiants du CUROM pour la prochaine édition de la formation en Ressources Humaines. Il a aussi souligné que des pourparlers sont en cours avec une université hongroise qui a un programme de Master en relation internationale francophone. Si l’on en croit ses déclarations, il est déjà en consultation avec cette université en vue d’aboutir à un accord où des étudiants du CUROM pourraient suivre ce genre de séminaire dans cette université hongroise.

Les jeunes n’apprennent pas seulement au CUROM pour décrocher un diplôme ou une licence, mais ils apprennent surtout pour qu’ils deviennent productifs à la société haïtienne en créant leurs propres entreprises et établir aussi des liens culturels entre la Roumanie et Haïti afin que les deux nations puissent avoir une relation forte et soudée, tels sont les propos du consul honoraire Huswald Timothée. Le CUROM vous attend !

Des propos recueillis par Dimitry Charles, journaliste rédacteur de Presslakay et présentateur du journal “Premye stasyon” à Radio Megastar.

Photos : Jean Bernard Prinvil, Presslakay.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :