À Cité Soleil, l’étau se resserre, les manifestants changent de stratégie

Alors qu’un calme apparent a été remarqué dans plusieurs grandes villes du pays durant les dernières soixante-douze heures. Ce lundi matin, les manifestants ont réanimé la mobilisation antigouvernementale pour réclamer la démission du président Jovenel Moïse dans la commune de Cité Soleil où de nouvelles formes de barricades sont érigées pour empêcher complètement la circulation.

 

Selon eux qui ont remonté contre la présence de Jovenel Moïse au pouvoir, les autres villes du pays doivent imiter l’exemple donné par la commune de Cité Soleil ce lundi jusqu’à forcer l’actuel locataire du palais national à jeter l’éponge et faire place à une nouvelle équipe dirigeante.

 

“Nous avons décidé de changer de stratégie de combat à partir de ce lundi. Plus de communication par voie routière menant à Cité Soleil. Nous alertons aux conducteurs des véhicules de ne pas fréquenter la zone de Cité Soleil pour ne pas être victime. Ce sont nos frères et nous voulons pas faire mal à eux.”, ont lancé les manifestant à Cité Soleil sous les ondes de la radio Zénith où ils ont avoué que les barricades représentent aujourd’hui leurs espoirs face aux dirigeants qui détiennent le monopole politique et économique.

 

Il faut rappeler que par l’entremise du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales assistés des différentes unités spécialisés de la police nationale et des forces armées d’Haïti, le gouvernement haïtien démissionnaire a entamé une grande campagne de déblocage en vue de lever des barricades érigées dans les différentes villes du pays.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.