Publicités
La Redaction 21 février 2018

Le suspect de la tuerie au lycée de Parkland, mercredi en Floride, fréquentait Republic of Florida, une des milices racistes qui prospèrent depuis l’élection d’Obama, en 2008.

 

Existe-t-il une recrudescence des groupes racistes aux États-Unis ?

 Absolument. Leur nombre avait baissé à la fin des années 1990 mais avec l’élection de Barack Obama (un noir à la Maison-Blanche), il y a eu une nouvelle augmentation. Depuis, les incidents racistes, du vandalisme au meurtre, progressent. L’extrême droite est la principale menace terroriste aux États-Unis. On compte 900 groupuscules racistes. Le nombre de membres, souvent discrets sur leur adhésion à ce type d’organisation, est dur à estimer…
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils