Hits: 0

 

« Le RNDDH par ma voix adresse ses plus sincères condoléances aux familles des policiers victimes qui sont endeuillées aujourd’hui, et nous condamnons avec véhémence ces homicides » déplore tout de go, le directeur exécutif du RNDDH, Pierre Espérance.

Le militant des droits humains rappelle que le droit à la vie est sacré et indissociable conformé aux prescrits des lois haïtiennes et aux idéaux de la déclaration universelle des droits de l’homme.

« Les gangs qui se renforcent surtout dans la zone métropolitaine compliquent davantage les conditions de travail des policiers jadis compliqué par manque de matériels et de moyen » regrette Pierre Esperance

Ce dernier déplore que la « police arrête, la justice libère ». Il cite en exemple le cas du réseau de gang emmené par le nommé Sonson Lafamilia non sans Renel Telfort alias le récif.

Le militant des droits humains appelle les acteurs de la chaine pénale à agir vite pour contrer les actions des bandits qui ne cessent d’endeuiller les familles haïtiennes.

 

Banacheca Pierre

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.