Publicités
Robinson Jerome 22 août 2019

 

Selon le gouvernement, près de 500,000 hectares de forêt ont maintenant été transformé en cendres. Le président Evo morales annoncé sur wednesdaythat une nouvelle urgences environnementales cabinet a été créé pour lutter contre la blazes dans le chiquitania zone frontalière avec le Brésil et Paraguay.

 

Les trois pays d’Amérique latine ont été pris avec rage l’incendies dans la forêt amazonienne. L’Agence spatiale brésilienne (INPE) dit avoir répertorié 72.843 incendies dans la forêt amazonienne depuis le début de l’année, soit une hausse de 83% par rapport à la même période l’an dernier et un record depuis qu’elle a commencé à recueillir de telles données en 2013. La déforestation au Brésil a bondi de 67% sur un an au cours des sept premiers mois de l’année, a par ailleurs indiqué l’INPE, dont le travail est attaqué par le gouvernement de Bolsonaro.
Des millions de personnes à travers le monde ont fait part sur les réseaux sociaux de leur inquiétude sur l’avenir de la forêt amazonienne. Le principal piège à carbone au monde se trouve à 60% sur le territoire du Brésil. Aux yeux d’experts environnementaux, les déclarations de Bolsonaro sont un écran de fumée destiné à masquer les mesures engagées par son gouvernement favorisant les investissements agricoles et miniers au détriment des réglementations environnementales.

Robinson Jerome

Twitter : @robinsonjerome8

Gmail : jeromerobinson64@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils