Dans le but de lutter pour la réduction et l’éradication de la détention préventive prolongée à Port-au-Prince, le commissaire du gouvernement près du tribunal de Première Instance de cette juridiction, Paul Éronce Villard a procédé ce lundi 14 janvier 2019 à la libération de 33 mineurs qui étaient en contravention avec la loi.

 

7 mineurs ont été libérés à la prison civile de la Croix-des-bouquets, 9 à Port-au-Prince, 2 à Carrefour et 15 au CERMICOL à Delmas 33, centre de réinsertion des mineurs en contravention avec la loi.

 

Réagissant à cette situation, le chef du parquet de Port-au-Prince installé le 18 décembre 2018, a fait savoir que cette initiative s’inscrit dans le cadre des démarches visant à éradiquer la détention prolongée où 84% des mineurs se sont accroupi(e)s en détention prolongée.

 

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.