Publicités
Lucien Helonie 29 mars 2019

La fondation devoir de Mémoire, GAD Casale et la Fondation Lorquet pour une Nouvelle Haïti FOLONHA ont commémoré le mercredi 27 Mars dernier à Casale le 50e anniversaire du massacre par les sbires Duvalieristes le 27 Mars 1969 .

À cette occasion, diverses activités ont été réalisées entre autres : une messe à l’eglise Saint Michel puis une marche partant de l’église pour aboutir sur la place où des habitants ont été exécutés. Une exposition de photos des victimes de Casale et d’autres gens des départements du pays ont été connus par le grand public.

Selon les différents témoignages des natifs de Casale , ces exécutions étaient pour eux un choc du pouvoir d’alors qui ne voulait aucun opposant.

La secrétaire exécutif de la Fondation Devoir de Mémoire Guylene Sallès ne cache pas sa colère contre les Duvalieristes en retraçant le fil des événements.

Pour sa part, l’un des fondateur de la Fondation Lorquet pour une nouvelle Haïti
( FOLONHA ) , Joël Lorquet en peu de mots explique, un peuple qui oublie son passé n’a pas d’avenir, et plus que jamais Casale ne doit pas vivre de telles barbaries, Selon lui, le peuple Haïtien doit continuer à lutter pour l’instauration de la vraie démocratie. La seule route menant au développement véritable et durable , martèle Mr Lorquet.

50 ans après les habitants de Casale réclament aux autorités concernés de répondre aux besoins de première nécessité afin d’avoir une vie meilleure.


Helonie Lucien

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils